Au Nom du Seigneur Jésus-Christ

Video Source: https://www.youtube.com/watch?v=CITXlvrqQX4

Transcript

English – French

Il y a presque deux ans, j’ai publié une vidéo sur YouTube déclarant que je suis Ce Prophète du chapitre 18 du Deutéronome.

Je vais… j’ai écrit quelques notes et je vais vous les lire, et j’espère que certaines choses seront dites de façon spontanée ; cela n’a pas d’importance, mais voici le message, c’est tout ce qui compte.

Je déclare avec une grande sobriété et crainte de Dieu, et cependant avec aplomb et empressement, que je suis ce prophète en Christ dont il est fait mention dans le Deutéronome, le Cinquième Livre de Moïse, la Torah (L’Ancien Testament).

J’ai cheminé personnellement avec le Seigneur Jésus-Christ depuis plus de 46 ans. Il m’est apparu en rêve en 1972 – il y a un compte rendu de ce rêve sur  www.thepathoftruth.com – et Il m’a donné la repentance du péché et la délivrance de vices dont je ne pouvais pas me débarrasser ; Il m’a donné cela.

Il m’a parlé de nombreux sujets depuis lors. Il nous a donné, à Marilyn et à moi, le Saint Esprit en 1975. Il nous a accompagné durant tout le chemin ; Il nous a parlé, je Lui ai parlé, nous avons été en communion ; Il a fait… Il a fait de nos vies un évènement très, très important. Ce fut dur, mais ce fut aussi très bon ; ça a été une œuvre merveilleuse qu’Il a accomplie pour nous, et je suis très reconnaissant, très reconnaissant pour cela.

Il m’a révélé de nombreuses choses, m’a fait traverser les flammes, m’a béni énormément ; Il nous a fait traverser les flammes à tous les deux, et oui, Il nous a tellement bénis, durant toutes ces années. Oui, il y a eu des moments difficiles, des épreuves, des tribulations, des pertes, des défaites, des embarras, des humiliations, des souffrances, des larmes, du chagrin, oui, tout cela ; mais Il nous a fait traverser les flammes. Et Il m’a béni d’une façon telle que je ne connais personne d’autre qui ait été béni de la sorte. Et maintenant, Il m’envoie déclarer Sa Parole et Son Chemin au monde pour la vie de beaucoup.

Beaucoup de chrétiens nominaux seront mes plus grands et mes plus féroces ennemis. Ils croient que Jésus-Christ était ce prophète. Et voilà que je viens dire que je le suis ? Que je suis ce prophète ? La chrétienté a plutôt cru que c’était Jésus-Christ. Et je comprends, et, Il l’est. Il est ce prophète, et Il vient en moi maintenant, comme Son vase dans ce but.

Les prostituées, les buveurs et toutes sortes de pécheurs seront amenés dans le Royaume de Dieu avant ces soi-disant justes qui prennent sur eux-mêmes Son Nom en vain. Il y a un grand jugement qui les attend, je peux vous en assurer. Ces paroles, je les prononce par l’autorité du Seigneur, par la connaissance, par Sa révélation.

Ces chrétiens nominaux, ces gens religieux qui croient qu’ils connaissent Dieu, ils croient qu’ils sont nés de nouveau, ils croient qu’ils ont l’Esprit… Comme une personne a écrit : « Je suis une chrétienne remplie d’un lutin », il s’agit visiblement d’une erreur commise par le correcteur du téléphone, mais c’est assez proche de la réalité en ce qui concerne ce qu’elle disait. Ces gens-là sont Ses plus grands ennemis. Ce sont eux qui Le crucifièrent, ce sont eux qui L’ont tué.

Ce prophète vient par la volonté et la puissance de Yeshua HaMashiach, le Sauveur d’Israël et du monde. Jésus-Christ. Maintenant, c’est Son Jour. J’ai beaucoup de choses à dire, et par la volonté et la grâce de Dieu, je posterai aussi souvent que nécessaire.

Mon Autorité ? Vous allez me demander : « Au nom de quelle autorité est-ce que je fais cela, je dis cela ? » Mon autorité c’est le Seigneur Jésus-Christ Ressuscité.

Pourquoi est-ce que je dis ceci ?
Qu’est-ce qui est attendu de vous ?

Pas de frais de ma part
Aucune exigence d’adhésion
Aucune organisation religieuse ou partisannerie d’aucune sorte
Aucune invitation à me suivre. Je ne vous demande pas cela.
Aucune obligation envers moi personnellement. Comprenez-le bien. Je ne suis pas comme ces télévangélistes, ou qui que ce soit d’autre, qui disent : « Envoyez-nous de l’argent, aidez-nous dans la grande œuvre de Dieu. » Dieu n’a pas besoin d’argent, Il n’a pas besoin d’argent. Ils sont des charlatans pour en demander, peu importe qui ils sont. Dieu m’a tellement béni.

Je ne demande même pas à quiconque de me croire pour mon bien. Je vais simplement faire mon travail devant Dieu, disant Sa Parole de Vérité, et je laisserai les choses se dérouler comme elles se dérouleront.

Dieu m’a donné les désirs de mon cœur et Il ne fait que de commencer à nous donner, à moi et à ceux qui m’accompagnent, tellement plus. J’ai éprouvé mon Dieu. Je L’ai éprouvé. Dans le livre de Malachie, il est dit : « Mets-Moi à l’épreuve », et on y parle d’offrandes et de dîmes.  Mais je L’ai mis à l’épreuve de nombreuses façons. Il est réel, Il est réel, et Il est très personnel. Je L’ai mis à l’épreuve, et Il m’a mis à l’épreuve.

Mon annonce à tout le monde est que si vous voulez que ça aille bien pour vous, vous devez entendre ce que je dis, vous devez le croire et agir en conséquence.  Autrement, vous souffrirez les conséquences, comme le déclare le chapitre 18 du Deutéronome :

Voici ce que dit le chapitre 18 du Deutéronome, d’accord ? Maintenant, ceci, ceci, ceux-ci sont les mots que je dis dans vos oreilles maintenant, et vous devez les entendre. C’est Moïse qui répète ce que Dieu lui a dit :

Deutéronome 18:18-22 MKJV

(18) [Le Seigneur dit] Je leur susciterai un prophète du milieu de leurs frères, comme toi, Je mettrai Mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que Je lui commanderai.

(19) Et il arrivera, si quelqu’un n’écoute pas Mes paroles qu’il dira en Mon Nom, Je lui en demanderai compte.

 

Pierre, lorsqu’il raconte ce passage dans les Actes des Apôtres, l’exprime de façon un peu différente.  Ce n’est pas la même chose que ce qui est dit dans le Deutéronome. Dans les Actes, il est dit : « Je détruirai cette personne ». Il ne dit pas seulement : « Je lui en demanderai compte ». C’est la même chose ; c’est ce que le Seigneur voulait dire, c’est ce que Pierre savait qu’Il voulait dire. Pierre parlait sous l’action de l’Esprit Saint. Le Seigneur disait : « Si quelqu’un n’écoute pas ces paroles, Je le détruirai. »

J’ai vu beaucoup de gens être détruits, qui m’opposaient de façon directe. Tout est mis par écrit. Et je ne… Je ne fais pas ceci à titre de menace, je vous dis ce qui arrive.  Cela fait plusieurs années que cela se passe. Mais maintenant, il faut que j’aille droit au but et que je commence à dire ce que j’ai à dire. Je ne vois aucun autre choix, et je ne veux pas d’autre choix. Dire ces choses est quelque chose que j’ai en moi ; elles brûlent en moi.

Je vois la souffrance, je vois la méchanceté, je vois la violence horrible partout. La violence en col blanc, tout spécialement, mais de toutes sortes, de chaque sorte. Je vois les politiciens, je vois les gauchistes, je vois les globalistes. Je vois tout cela. C’est horrible. C’est horrible. Et nous sommes dans un grand trouble dans ce dernier jour. C’est le pire qui soit, et les gens ne le savent pas. Cela fait des années que je prophétise, bien avant que ces choses n’aient même commencé à arriver, et à avoir lieu… à avoir lieu de la façon dont elles le font maintenant. Elles arrivent toutes.

Des choses dont j’ai parlé arrivent. Par exemple, il y a 40 ans, j’ai parlé à un couple de Juifs en Israël, lorsque nous y étions… lorsque ma femme et moi y étions.  Et je leur ai dit : « Le temps viendra lorsque, aux États-Unis, les Juifs devront s’enfuir, et beaucoup d’entre eux… ce sera trop tard pour beaucoup d’entre eux. Ils devront fuir pour sauver leurs vies. »

Et ceci… ces gens qui étaient apparemment fortunés… éduqués, couronnés de succès… ils dirent : « C’est impossible. Cela n’arrivera jamais, cela n’arrivera jamais. » Ils ne pouvaient pas le croire. Je leur ai dit qu’il y aurait des gens, des Juifs aux États-Unis, qui allaient… que ce serait trop tard pour qu’ils puissent s’enfuir. Ils seraient tués ici. C’est arrivé. Et cela va arriver encore beaucoup plus. C’est triste à dire.

Quoi qu’il en soit, pour continuer avec ces Écritures, au verset 20 du chapitre 18 :

(20) Mais le prophète qui a l’arrogance de dire – maintenant c’est ici que ça repose sur moi, d’accord –  le prophète qui a l’arrogance de dire en Mon Nom ce que Je ne lui ai pas ordonné de dire ou parle au nom d’autres dieux, il sera puni de mort.

Cela fait des années que je dis la Parole du Seigneur, mais maintenant ces choses qui viennent, elles sont fortes, et elles sont franches. Je mets ma vie en jeu ici. Si je ne suis pas, si je ne suis pas un vrai prophète, si je ne suis pas ce prophète, j’ai des ennuis, je suis mort, je suis fini.

(21) Et si tu dis dans ton cœur : Comment connaîtrons-nous la parole que l’Éternel n’aura pas dite ?
(22) Lorsqu’un prophète parle au nom du Seigneur, si la chose n’a pas lieu et n’arrive pas, ce sera la chose que l’Éternel n’aura point dite. Le prophète l’aura dite présomptueusement. Tu n’auras pas peur de lui.

Nous avons eu toutes sortes de gens qui sont venus et qui ont dit toutes sortes de choses et elles étaient toutes des ordures. Ils ont écrit des livres ; des gens comme Hal Lindsey et tant d’autres. Et qu’est-ce qu’ils présument faire ? Conjecturer, spéculer, donner leur opinion ? Mais ils donnent vraiment l’impression d’être des gens qui pensent savoir ce qui se passe, et ils rassemblent des faits et des informations, et ils présument parler au Nom de Dieu. C’est comme ça.

Donc, je mets ma vie en jeu publiquement. Que le Seigneur fasse connaître mon intégrité devant Lui, ou ma folie.  Allons-y. Si je suis un insensé, alors je suis un insensé. Et il se pourrait bien que je le sois. Comment est-ce que quelqu’un qui se leurre va savoir qu’il {sic- ne} se leurre {sic – pas} ? Hein ? Et ainsi, il est très possible que je me leurre, vraiment possible. Et je le sais.

Je ne suis pas un psychopathe qui n’a simplement pas d’esprit, qui ne peut pas comprendre la réalité. Je suis ici pour parler, et on verra qui a raison et qui a tort, on verra. Mais si vous allez attendre, et que je suis vrai, ce sera trop tard pour vous. Si vous allez attendre, et que je suis faux, pas de problème, vous n’avez rien perdu.

Mais vous allez devoir savoir pour vous-même, de la part du Seigneur, de la part de Dieu Lui-même, pas de moi, pas de personne d’autre. Il va falloir que vous sachiez de la part de Dieu Lui-même, si ce que je dis est vrai, si je suis qui je dis être, ou pas.

Mon intention. Quelle est mon intention ? La volonté de Dieu ; c’est ça mon intention, c’est mon désir. Je L’aime avec passion. J’aime le Seigneur Jésus-Christ. Je Le connais depuis 1973. En 1975, nous avons reçu l’Esprit, comme je l’ai dit ; et je suis tellement reconnaissant pour tout ce qu’Il a fait pour moi. Il m’aime avec passion. Mon intention envers l’homme est le bien de tous.

Je suis là pour aimer et juger, oui, juger. Pour juger un jugement juste, pas un jugement selon les apparences, mais je suis là pour juger. Et il y a ces gens qui haïssent d’être jugés parce qu’ils sont dans la méchanceté, ils sont dans le péché, et ils le savent.  Et le Saint Esprit les condamne pour ce péché, et ils disent : « Vous jugez, vous n’avez pas le droit de juger, il n’y a que Dieu Qui soit juge, il n’y a que Dieu Qui connaisse le cœur. »

C’est vrai, et Il réside en moi. Et Paul a dit aux Corinthiens : « Les saints savent toutes choses parce qu’Ils ont Son Esprit, et ils jugent toutes choses », c’est ce qu’il a dit. Lisez les deux premiers chapitres de la première épitre aux Corinthiens, tout est dans les Écritures. Mais les gens… ils vont à l’église ; ils ont leur Bible à la main… et ils ne savent rien de la Bible. Ils n’ont pas la moindre idée, mais ils se battent bec et ongles pour résister au Saint-Esprit.

Beaucoup d’entre vous résistent au Saint-Esprit. Vous n’allez pas vous en tirer, c’est tout. Vous n’allez pas vous en tirer. Je ne viens pas pour condamner injustement ou égoïstement, mais pour faire le bien et pour en appeler beaucoup à obéir à Dieu – mon Dieu et le vôtre, le Seigneur Jésus-Christ. Il n’y a pas d’autre Dieu que Lui. Cependant, si je condamne, vous le saurez, vous saurez que c’est Dieu Qui le fait. Il fait cela, vous le saurez, si vous ne le savez pas déjà.

Durant mes 73 années, j’ai offensé beaucoup de gens tant en mal qu’en bien. Si j’ai péché contre quiconque, je vous demande de me le faire savoir et je ferai ce que je peux pour rectifier les choses. Si je vous ai offensé parce que j’ai dit la Vérité, je ne peux pas présenter d’excuses pour cela et ne le ferai pas.

S’il y a quelqu’un qui pense que je lui reproche quelque chose, faites-le moi savoir et nous pourrons essayer de le résoudre. Je serai heureux de faire ça pour Dieu, pour Sa gloire, et pour Son plaisir ; pour le bien de cette personne et pour mon bien. Il est bon de rectifier les choses ; c’est la seule façon de faire.

Je veux que vous sachiez que je n’agis pas comme quelqu’un qui se fait des illusions et qui croit qu’il est quelqu’un de spécial, parce que je ne suis rien de spécial. Je le sais.

Je suis un homme ordinaire avec des fautes, des faiblesses et des infirmités comme n’importe qui d’autre. Après tout, nous sommes tous taillés de la même étoffe. Mais ma vocation est extraordinaire ; elle est miraculeuse ; elle est historique ; c’est la grâce de Dieu et ce le sera pour ce jour. J’espère que pour le bien du Seigneur, pour le vôtre, pour le mien, et pour celui de tout le monde, vous suivrez ce que je dis – que ça vous plaise ou non, nous sommes tous dans le même bateau. Selon ce que Moïse a dit, c’est une question de vie ou de mort que vous m’écoutiez et que vous agissiez en conséquence.

Je me rappelle de ce passage avec lequel je m’identifie. Le premier message que Jésus donna dans une synagogue mena les gens à Le tuer en Le précipitant d’une falaise proche. Peu importe, ce n’était pas Son heure ; et Il devait faire l’œuvre de Son Père. Ce passage est :

Luc 4:16-30
(16) Il Se rendit à Nazareth, où Il avait été élevé, et, selon Sa coutume, Il entra dans la synagogue le jour du Sabbat. Il Se leva pour faire la lecture,
(17) et on Lui remit le livre du prophète Ésaïe. L’ayant déroulé, Il trouva l’endroit où il était écrit:
(18) « L’Esprit du Seigneur est sur Moi, Parce qu’Il M’a oint pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres ; Il M’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés,
(19) Pour publier une année de grâce du Seigneur. »
(20) Ensuite, Il roula le livre, le remit au serviteur, et S’assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur Lui.
(21) Alors Il commença à leur dire : « Aujourd’hui cette Écriture, que vous venez d’entendre, est accomplie. »
(22) Et tous Lui rendaient témoignage ; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de Sa bouche, et ils disaient : N’est-ce pas le fils de Joseph ?
(23) Jésus leur dit : Sans doute vous M’appliquerez ce proverbe : Médecin, guéris-toi toi-même ; et vous Me direz : tout ce que nous avons appris que tu as fait à Capharnaüm, fais-le aussi ici dans ta patrie.
(24) Mais, ajouta-t-Il, Je vous le dis en vérité, aucun prophète n’est bien reçu dans sa patrie.
(25) Je vous le dis en vérité : il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d’Élie, lorsque le ciel fut fermé durant trois ans et six mois, lorsqu’il y avait une grande famine dans tout le pays
(26) et cependant Élie ne fut envoyé vers aucune d’elles, si ce n’est à Sarepta, dans le pays de Sidon, vers une femme veuve.

Elle n’était même pas une Israélite.

(27) Il y avait aussi plusieurs lépreux en Israël du temps d’Élisée, le prophète ; et cependant aucun d’eux ne fut purifié, si ce n’est Naaman le Syrien, le général syrien.

Un général syrien, purifié de la lèpre, et il y avait tellement d’autres lépreux. Il n’y avait pas de foi et je ne vois pas de foi dans le pays aujourd’hui, je n’en vois simplement pas. Cela n’arrive pas.

(28) Ils furent tous remplis de colère dans la synagogue, lorsqu’ils entendirent ces choses.
(29) Et s’étant levés, ils Le chassèrent de la ville, et Le menèrent jusqu’au sommet de la montagne sur laquelle leur ville était bâtie, afin de Le précipiter en bas.

Waouh ! Qui était-ce ? Les religieux. Ce n’était pas le gars commun et ordinaire dans la rue. Non. C’était les gens qui pensaient qu’ils connaissaient Dieu, qu’ils avaient une relation. Ce sont ces gens-là. Et ils étaient furieux quand Il a fait ces déclarations, leur annonçant ces choses, et, vraiment, pas méchamment, pas avec de mauvaises intentions. Mais Il les condamnait, Il leur disait où ils en étaient. Ils se condamnaient eux-mêmes, en réalité.

(30) Mais Jésus, passant au milieu d’eux, S’en alla.

C’est ainsi. Seulement il y a une grosse différence dans l’Avènement du Seigneur cette fois, dans ce prophète : lorsqu’Il est venu la première fois, c’était comme un agneau, pour donner Sa vie pour tous. Cette fois-ci, Il vient comme un lion.

Cette fois-ci, c’est le Jour d’Abel, pas celui de Caïn ; c’est le jour du Seigneur, pas celui de l’homme ; et c’est un Jour de Feu et de Colère. Tout comme les prophètes le déclarèrent. Un grand et terrible jour, grand pour les justes… pour ceux qui croient, qui croient vraiment. Nous ne parlons pas de gens qui vont à l’église ici ; nous ne parlons pas de ceux qui professent la foi : « Oh, je suis chrétien, oh ouais, je suis d’une dénomination, peu importe laquelle, ouais, je suis un baptiste », ou quoi que ce soit…

Non, non, non, non, non, cela ne fait pas de vous un croyant. Une profession de foi ne fait pas le chrétien. C’est un grand et terrible jour, un jour terrible pour les incroyants, pour le méchant, comme Joël et d’autres prophètes l’ont déclaré.

Si vous voulez, allez sur www.ThePathofTruth.com où vous trouverez mon témoignage, une archive de mes trois premiers rêves venant de Dieu, que j’ai eus en 1972, juste un an avant que je devienne croyant, et vous trouverez mon livre,  Ce que le Seigneur a fait avec moi pour vous donner des détails de ma vie, à la fois le bon et le mauvais. Et vous voudrez peut-être également lire Ce prophète 1 et Ce prophète 2.

Avec une publication YouTube sur ce sujet que j’ai faite il y a environ 2 ans, j’ai eu quelques réponses, la plupart négatives et dénigrantes. Je m’y attendais complètement. Certains ont eu pitié de moi. Vous n’avez pas besoin d’avoir pitié de moi, croyez-moi, je vous le dis. Certains m’ont dénoncé comme faux prophète, et certains se posaient des questions.

Peu importe. Je ferai ce que je dois et vous ferez ce qu’il vous plaît ou vous vous détournerez des voies méchantes et religieuses et adorerez le Seigneur de tout votre cœur, de toute votre âme, de tout votre esprit, et de toute votre force. Vous ferez l’un ou l’autre. Et cela doit être l’un ou l’autre. Cela ne peut pas être les deux. Un bon arbre ne peut pas donner de mauvais fruits, et un mauvais arbre ne donne pas de bons fruits. C’est l’un ou l’autre.

Vous devez donc aimer le Seigneur de tout votre cœur, de toute votre âme, de tout votre esprit et de toute votre force, et votre prochain comme vous-même – les Deux Grands Commandements, selon la Torah et le Seigneur Jésus-Christ, connu en hébreu sous le nom de Yeshua HaMashiach. Nul autre.

Le psaume 40 prend vie pour moi concernant ce que j’ai à dire maintenant. Le psaume 40, vous pouvez le lire par vous-même. Je vais le lire ici pour vous :

Psaumes 40:1-17 Traduit de la MKJV

(1) Au chef de musique. Un Psaume de David. J’ai attendu patiemment l’Éternel, et Il S’inclina vers moi et entendit mon cri.

Et ces mots s’appliquent tellement bien à moi, tellement; merveilleusement.

(2) Il m’a aussi fait remonter hors d’une fosse horrible, hors de l’argile boueuse, [amen] et a mis mes pieds sur un roc, et a donné de la sûreté à mes pas.

Amen, c’est ce qu’Il a fait pour moi. Il ne fait pas cela pour les faux prophètes, je peux vous l’assurer. Et j’en ai vu beaucoup périr, qui pensaient qu’ils servaient et parlaient pour le Seigneur. Je l’ai vu se produire. Cela ne m’est pas arrivé, parce que je ne suis pas un faux prophète. Et s’ils viennent en leur nom, les gens les croient. Ils se laissent séduire par eux. Des personnes comme Benny Hinn, et tant d’autres. Mais si le Seigneur vient, ils ne Le croient pas.

C’est intéressant. Beaucoup, beaucoup… quoi, il y a des décennies, le Seigneur m’a parlé et a dit: « Quand l’antéChrist viendra, ils penseront, ils diront, il est le Christ. Et quand le Christ viendra, ils diront qu’Il est l’antéChrist. » Et c’est comme ça. Nous venons juste de lire dans Luc où ils allaient Le jeter du haut de la colline. C’était le Christ Qui leur parlait. Ils L’ont traité comme un faux prophète. Ils étaient censés tuer les faux prophètes. Eh bien, ils allaient Le tuer. Pourquoi ? Parce qu’ils pensaient qu’Il les accusait et qu’Il était juste un faux prophète.

Okay.

(3) Et Il a mis un nouveau cantique dans ma bouche, louange à notre Dieu ; beaucoup le verront et craindront, et se confieront dans le Seigneur.

Eh bien, Il a certainement mis un nouveau cantique dans ma bouche. Je chante maintenant, à cet âge ; et le Seigneur m’a donné des chansons au fil des années, depuis 1975. Il a mis un nouveau cantique dans ma bouche, et dans la réalité, et au sens figuré. Les deux. C’est merveilleux.

(4) Béni est l’homme qui met sa confiance dans le Seigneur et ne se tourne pas vers les orgueilleux, ni vers ceux qui se détournent vers un mensonge.
(5) Ô SEIGNEUR mon Dieu, de nombreuses choses Tu as faites, Tes œuvres merveilleuses et Tes pensées qui sont envers nous ; elles ne peuvent être mises en ordre devant Toi ; Je vais déclarer et parler, mais elles sont trop nombreuses pour être énumérées.
(6) Le sacrifice et l’offrande Tu n’as pas désirés ; Mes oreilles Tu les as ouvertes ; l’offrande à brûler et l’offrande pour le péché Tu n’as demandées.

(7) Alors j’ai dit, Voici, je viens, dans le rouleau du Livre, il est écrit de moi ;
(8) Je me réjouis de faire Ta volonté, ô mon Dieu ; et Ta Loi est dans mon cœur.
(9) J’ai prêché la droiture dans la grande congrégation ; voici, je n’ai pas retenu mes lèvres, ô SEIGNEUR, Tu le sais.
(10) Je n’ai pas caché Ta droiture dans mon cœur ; J’ai déclaré Ta fidélité et Ton salut ; Je n’ai pas caché Ton amour bienveillant et Ta vérité à la grande congrégation.

Je ne le cache pas, n’est-ce pas ? Je ne le cache pas maintenant. Je suis au grand jour. Et je n’utilise pas un faux nom ; je viens avec mon nom. Vous savez où vous pouvez me trouver ; vous savez où vous pouvez me parler ; vous savez où vous pouvez me trouver si vous voulez me faire du mal. Le Seigneur me gardera-t-Il ? Vous pouvez parier qu’Il le fera ; Oui, Il le fera.

(11) Ne retiens pas Tes tendres miséricordes loin de moi, ô Seigneur; que Ton amour bienveillant et Ta vérité veillent toujours sur moi.=

Je suis confiant qu’Il le fera. Il l’a fait, Il l’a absolument fait.

(12) Car des maux sans nombre m’ont enclavé ; mes péchés se sont emparés de moi de telle sorte que je ne puisse regarder vers le haut ; ils sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, et mon cœur m’abandonne.

Je suis passé par là ; je suis passé par là.

(13) Qu’il Te plaise, ô SEIGNEUR, de me délivrer ; Ô SEIGNEUR, hâte-Toi de me secourir.

Oui, j’ai prié ces prières ; David a prié ces prières, et le Seigneur répond ; Il m’a répondu. Répond-Il à la prière d’un faux prophète ? Ne répond-Il pas à la prière de Son fils, à la prière de Son saint ? Absolument ! Il répond ; Il est fidèle.

(14) Qu’ils aient honte et soient humiliés ensemble, ceux qui cherchent mon âme pour la détruire ; qu’ils soient repoussés et couverts de honte, ceux qui me souhaitent du mal.

Il y avait des déclarations faites dans les vidéos que j’ai présentées il y a à peu près deux ans, aux alentours de ce temps-là, des trucs horribles ; et j’ai eu beaucoup de ces trucs qui me sont arrivés, et j’ai eu des gens qui en voulaient à ma vie, et ils ont été détruits. Ils ont été détruits ; ils s’opposaient à moi, et ils ont été détruits ; tout est enregistré.

Non pas que je doive fournir des dossiers ; et je n’ai besoin d’aucun témoignage de personne d’autre. Je n’en veux vraiment pas ; je veux juste dire ce que j’ai à dire. Je ne vais pas essayer de faire mes preuves ; je ne le ferai pas. Pour quoi faire ?

Je vais vous dire, ceux qui croiront n’auront pas besoin de preuve ; et ceux qui ne croiront pas, ils s’en ficheraient royalement si je ressuscitais les morts. Ils s’en fichent. Ils seront établis dans leur inimitié, et il n’y a rien que je puisse faire pour changer cela.

(15) Qu’ils soient désolés comme récompense de leur honte, ceux qui me disent, Ha ha, ha ha !
(16) Que tous ceux qui Te cherchent se réjouissent et soient heureux en Toi, et ceux qui aiment Ton salut disent toujours, Que le Seigneur soit magnifié.

Amen ! Et récemment certaines personnes ont fait cela, et je suis tellement reconnaissant pour cela ; c’est ma paie. Je n’ai pas besoin de votre argent ; je n’ai pas besoin que vous me suiviez ; je n’ai besoin de rien. Tout ce dont j’ai besoin, tout ce que je veux, c’est que les gens croient le Seigneur, pas Victor ; non, le Seigneur, le Seigneur, Que tant de gens disent croire.

Ils n’ont jamais entendu Sa voix, et beaucoup d’entre eux ne proclament pas entendre Sa voix ; ils ne pensent pas que l’on puisse encore entendre Sa voix. « Oh, nous avons la Bible, maintenant. » Un non-sens, un non-sens total. Oui, nous avons la Bible et la Bible est la Parole sûre de Dieu ; absolument ! Je vis dans les Écritures ; les Écritures témoignent de ce que le Seigneur fait dans ma vie, dans nos vies, et le vérifient. C’est Sa Parole.

(17) Mais je suis pauvre et nécessiteux ; le Seigneur prendra soin de moi ; Tu es mon aide et mon libérateur ; O mon Dieu, n’attends pas.

Amen!

Je ne me fais aucunes illusions sur la façon dont les gens réagiront. Voici quelques conseils du Seigneur, des choses que j’ai vécues une myriade de fois et de manières pendant 46 ans. J’ai trouvé ces mots parfaitement vrais :

Psaumes 2:1-12 MKJV
(1) Pourquoi les nations ragent-elles, et les peuples méditent-ils une chose vaine ?
(2) Les rois de la terre se sont fixés, et les dirigeants complotent ensemble, contre le Seigneur et contre Son oint, disant,
(3) Brisons leurs liens en deux et rejetons leurs cordes loin de nous.

Langage archaïque, langage biblique ; mais ils disent essentiellement, « Sortez ces gars de nos vies, juste sortez-les d’ici. »

(4) Celui Qui est assis dans les cieux rira ; le Seigneur Se moquera d’eux.

Le Seigneur Se moque-t-Il ? Oui, Il le fait ; tous ceux qui se sont moqués de moi, Il va S’en moquer. Il Se moque déjà d’eux ; ils ne s’en tireront pas avec quoi que ce soit. Rien. Pas un brin.

(5) Alors Il leur parlera dans Sa colère et les troublera dans Sa fureur.

Oh, beaucoup de gens disent aujourd’hui, « Oh, une petite minute maintenant, tout est amour ; pas de colère, pas de colère, Dieu… Dieu… ce n’est pas Dieu »; ah oui ? Vous allez bien voir.

(6) Oui, j’ai mis Mon roi sur Ma sainte colline, sur Sion.
(7) Je déclarerai le décret du SEIGNEUR. Il m’a dit : Tu es Mon fils ; aujourd’hui, Je t’ai engendré.

Oui, c’était le Seigneur Jésus-Christ quand Il fut ressuscité d’entre les morts ; et oui,  j’ai été ressuscité d’entre les morts ; et oui, ces personnes qui ont marché avec le Seigneur par la foi, elles furent ressuscitées d’entre les morts. Elles furent engendrées. C’est vrai, nées de nouveau.

Et beaucoup de gens ne sont pas nés de nouveau, qui pensent être nés de nouveau. Ils ne le sont tout simplement pas ; ils ne savent pas ce que c’est. Ils pensent qu’un simple petit « oh, j’accepte Jésus comme mon Seigneur et Sauveur », ils pensent que cela leur donne quoi ? La nouvelle naissance ? Un non-sens ; un non-sens total. Ils ont été trompés par un faux évangile, un autre évangile ; et ils marchent avec un autre Jésus ; c’est ce qui se passe. Et je suis ici pour vous le dire ; à la grande consternation de beaucoup.

(8) Demande-Moi, et Je te donnerai les nations pour ton héritage, et les parties les plus éloignées de la terre pour ta possession.

Oui, amen ! J’ai demandé cela, avec ma vie. Et Il m’a donné de Lui demander cela. Et Paul dit aux saints : « Toutes choses sont à vous. » Le Christ est à vous, et je suis entré en cela ; et chaque saint peut aussi entrer en cela ; toute personne qui croit vraiment au Seigneur et arrive à cette maturité en Christ. A tous ceux qui vainquent, Il leur accorde de s’asseoir sur Son trône, de même qu’Il a vaincu et S’assit sur le trône de Son Père. C’est comme ça.

Les gens qui vont à l’église, et qui confessent Son Nom, sans aucune réalité, ils ne croient pas ces choses, ils ne les croient tout simplement pas. Beaucoup d’entre vous qui m’écoutez maintenant, vous ne le croyez pas, vous ne le croyez pas. Eh bien, vous allez l’entendre, et vous allez payer le prix de ne pas en tenir compte.

(10) Et maintenant soyez sages, ô rois ; soyez instruits, ô juges de la terre.

Il dit:

(9) Tu les briseras avec un bâton de fer ; Tu les mettras en pièces comme un vase de potier.

C’est ce que je fais avec mes paroles ; c’est ce que je fais. Je vais briser toute votre irréalité ; je vais briser tous vos mensonges ; je vais exposer les mensonges, les ténèbres, les œuvres des ténèbres. Je vais exposer tout cela. Je parlerai dans les jours à venir, si le Seigneur le veut.

Peut-être qu’Il me frappera de mort si je suis dupe, n’est-ce pas ? Si je suis en train de m’élever, Il S’occupera de moi. Je sais qu’Il ne tolérera aucun mal ; que ce soit avec moi ou n’importe qui d’autre ; c’est ainsi qu’Il est. Le jour est venu. Il a fermé les yeux sur les choses, Il a ignoré les choses pendant longtemps. Le moment est venu où Il va S’occuper de tout ça.

Et pour beaucoup de vies dans ma vie personnelle, Il l’a déjà fait. Et il y a ceux qui peuvent publiquement témoigner de cela, que ce que je dis est vrai. Cela n’a pas d’importance ; je n’ai pas besoin de leur témoignage, et leur témoignage ne va pas vous aider si vous ne me croyez pas.

Nous commençons. Au fur et à mesure, je vais répondre à quelques questions, ou non ; je vous donnerai les réponses à des problèmes que je juge dignes d’aborder, et je vais vous parler de plusieurs personnes – écoutez ceci – je vais vous parler de plusieurs personnes que vous pouvez croire ou dont vous pouvez dépendre et que vous pouvez honorer, en plus de ceux dans les Écritures bien sûr, au moins sur certaines questions dans ce monde, et bien plus encore. Au moins sur certaines questions dans ce monde, et bien plus encore.

Je pense que j’ai fini ; j’aimerais parler spontanément, ce que, dans une certaine mesure, j’ai fait. Je n’aime pas lire de quelque chose, mais j’ai juste ressenti que je devais présenter ces points particuliers aujourd’hui. Je me lance sur une question très, très sérieuse, importante, évidemment.

Et cela peut ne rien signifier pour vous ; cela signifie tout pour moi. Et je mets tout en jeu. Vous ne serez pas en mesure de dire que Victor Hafichuk vous a menti, ou vous a caché quelque chose ; vous ne serez pas en mesure de dire cela. Vous n’allez pas être en mesure de dire qu’il est juste un gars derrière un microphone ou un ordinateur ou quoi que ce soit d’autre, et qu’il est juste assez en sécurité là-bas… lâche imposteur.

Testez-moi, testez-moi ; je suis ici pour dire la vérité. Et vous, vous êtes ceux qui ne pourront plus vous en tirer avec quoi que ce soit ; vous ne le pourrez pas. Non, le temps est venu ; c’est le Grand Jour du Seigneur, un jour de feu et de fumée, et de colère. C’est ce qui se passe. Ce sont les jours dont Joël a parlé, qui sont arrivés au temps de Pierre, au temps de l’Église primitive, et maintenant, les voici à nouveau ; le Seigneur revient.

Jetez un coup d’œil à mes rêves. Je peux vous dire avec certitude qu’il y a tellement de choses qui se sont passées dans ma vie, qui indiqueraient que je suis un vrai serviteur du Seigneur et, ce prophète. Comme je l’ai dit, cela devra être la grâce de Dieu qui vous donnera de le croire ; et vous le saurez si Dieu vous l’accorde ; et s’Il ne vous la donne pas, il n’y a aucun moyen que vous le sachiez. Vous ne le comprendrez pas ; vous n’allez pas parcourir les Écritures et trouver des preuves ou des réponses ; ça ne marchera pas, ça n’arrivera pas. Cela doit venir de l’Esprit du Seigneur ; c’est la seule façon que cela arrive.

Je serai de retour, avec plus. Et si vous avez des questions importantes et sérieuses, j’espère que… eh bien, le Seigneur me donnera de faire ce que j’ai besoin de faire. Et je suis là pour le bien, mais cela ne sera pas facile pour ceux qui ne sont pas là pour le bien. C’est comme ça.

Amen !

 

\/

 

Voyez aussi: 

Qui est ce prophète ? Première partie : Éliminer l’imposteur

Les musulmans ont proclamé que Mohammed est le prophète dont Moïse a prophétisé qu’il aurait, avec Dieu et avec les gens, une relation semblable à celle que Moïse avait. Dans cette partie-ci, nous examinons cette affirmation selon les caractéristiques de Moïse et de son ministère, et considérons le sujet de l’identité de ce prophète.

Qui est ce prophète ? Deuxième partie: Identifier le vrai

Dans cette partie, je distingue davantage les différences entre le Messie et ce prophète. Beaucoup confondent les deux, ce qui les conduit à des conclusions, des attentes et des décisions erronées, leur refusant ainsi la libération, la liberté, la joie et le pouvoir de la Vérité. Avec vérité et clarté de vision, selon les Écritures, la confusion est éliminée, et j’identifie qui est ce prophète.

Leave a Reply