Print Friendly, PDF & Email

Pulsion sexuelle et tentation

Chinese – English – French – Spanish

Lettre à un ami :

E., comme cela a souvent été le cas, j’apprécie ce que tu as à dire sur ce genre de sujets et la manière dont tu le dis. Je suis reconnaissant pour ton honnêteté, un signe de la bénédiction de Dieu sur toi, qui était à l’œuvre en toi avant même que tu ne viennes à nous, bien que le Seigneur ait eu besoin de te châtier.

Je peux regarder une délicieuse assiette de ma nourriture favorite et être excité, tout particulièrement quand j’ai faim. Je peux apprécier un beau paysage ou tout ce qui excelle en puissance, ou en beauté, ou en d’autres caractéristiques désirables. J’ai été impressionné par des écrivains qui ont de si merveilleuses capacités à s’exprimer. J’ai souvent souhaité pouvoir écrire comme eux. Mais ces excitations et ces désirs, tout en étant légitimes ou neutres en eux-mêmes, ne peuvent avoir carte blanche. Je ne peux me permettre de convoiter les biens de mon voisin ou toute autre chose, bien que je puisse apprécier ce qui est là.

De même avec les femmes. Avouons-le – nous savons tous que les femmes peuvent être belles et désirables pour n’importe quel homme en bonne santé ; cela fait partie de la vie ; c’est la nature ; c’est la manière dont Dieu a fait les choses. Comment pouvons-nous le nier ? Comment pouvons-nous nier que nous trouvons la beauté désirable quelle que soit la forme qu’elle prenne ? Je ne peux pas. Le peux-tu ? N’importe quel homme le peut-il ?

Notre problème est que nous avons été corrompus dans les convoitises de notre chair. Nous savons que nous nous sommes adonnés à manger des fruits défendus et même à apprécier cela dans nos désirs. Nous savons aussi que dans notre chair il ne réside rien de bon ; nous savons qu’elle est contraire à Dieu, et comment Il voudrait que nous nous conduisions dans tous les aspects de Sa création. Il apporte la Loi et nous enseigne la tempérance, la retenue, la discipline, et le jugement. Il nous permet de nous gérer nous-mêmes, et ces choses autour de nous, avec Sa Pensée et Son Attitude.

J’avoue que je regarde les femmes, surtout quand elles sont habillées de façon séduisante, comme toute autre chose que la chair trouve attrayante. Mais par la grâce de Dieu, j’ai été capable de me contrôler et de ne pas entretenir ces choses, sachant très bien que je ne peux pas les avoir et que cela ne serait pas bon pour moi de les avoir. Les limites ont été fixées, et franchir ces limites n’est jamais sage. Alors pourquoi y aller ?

Mais est-ce que la logique l’emportera ? Pas du tout ! Nous pouvons nous répéter ce qui est bien ou mal autant qu’on le veut, mais la convoitise est là dans la chair, n’est-ce pas ? En fait, plus nous essayons de nous instruire et de nous contrôler dans le bien et le mal des choses, plus il semble que nous soyons vulnérables. Alors quelle est la réponse ? Le Seigneur et Sa grâce sur nous est la réponse, la seule réponse. Alors, tandis que les tentations sont là, et tandis que nos natures charnelles sont si parfaitement prêtes à se livrer à des choses auxquelles nous ne devrions pas nous livrer, et alors que nous ne pouvons échapper à ces faits, nous avons le Seigneur pour nous garder, en dépit de nous-mêmes. Tout homme qui pense qu’une belle femme n’est pas attirante n’est honnête ni avec lui-même, ni avec personne d’autre.

Notre espoir n’est pas en notre vertu, en apparence vraie ou potentielle, n’est-ce pas, E. ? C’est Christ Qui nous garde. C’est Sa droiture, jamais la nôtre.

C’est ma compréhension des choses. Peut-être que certains pourraient dire que je vis par la Loi. C’est possible. Ou est-ce que je fais l’effort de maîtriser mon corps, de peur qu’après avoir prêché, je sois rejeté ? Je me rappelle quelqu’un disant, « Regarde, mais ne touche pas, » mais j’ai appris que trop bien regarder, ou trop longuement, équivaut à toucher, alors, « Ne regarde pas, » est plus avisable. J’ai aussi été profondément conscient du fait que si je regarde, d’autres voient que je regarde, et donc je les fais trébucher.

Mais qu’en est-il si personne ne me voit regarder, comme sur Internet, par exemple ? Nous sommes conscients que même si l’homme peut ne pas voir, Dieu le peut, toujours. En outre, nous pouvons demander, « Est-ce que Dieu S’en soucie ? Il connaît notre nature, Il comprend, » mais je sais que ce que nous disons, pensons, et faisons est construit en nous. Rien n’arrive sans que cela n’affecte notre nature, à quelque degré que ce soit. Alors pourquoi devrais-je me damner en pensant que cela ne dérangera pas Dieu ? Ça le dérange ! Cela dérange la nature tout entière, et la façon dont Il a établi les choses, toujours.

Loi, loi, loi ! Les tentations, les difficultés, les capitulations, les conséquences… toutes ces choses font partie de la vie. C’est la façon dont le Seigneur a formé toute chose. Nous savons, toutefois, qu’il y a un espoir certain de perfection et de victoire en Lui, et comme Paul a exhorté, « courons vers le but pour remporter le prix de l’appel céleste de Dieu en Jésus-Christ » (Philippiens 3:14 SG21). Notre espoir est certain.

En résumé : Ne nous condamnons pas nous-mêmes pour les tentations qui sont là ou pour nos inclinaisons charnelles à nous livrer à ces tentations. Ce sont des faits que nous ne pouvons éviter, étant soumis à ceux-ci et à toute vanité. Mais réjouissons-nous de ce que le Seigneur nous ait donné le moyen d’en sortir, démontrant ainsi Son pouvoir et Sa gloire.

« Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine. Dieu est fidèle, et Il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation Il préparera le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter » (1 Corinthiens 10:13 SG21).

J’ai ressenti un besoin d’exprimer ces choses, particulièrement dans le contexte sexuel, depuis quelque temps déjà. J’espère que j’ai raison et que ceci en aidera beaucoup.

Victor Hafichuk

May 10, 2014

Related posts:

La Cena del Señor: Realidad no Ritual

De: Diane Para: The Path of Truth Enviado: Miércoles, 4 de Enero, 2017 10:52 PM Asunto: ¿Falsos Maestros??Hola, Me encontré con tu sitio. Es maravilloso que le dediques tiempo y energía a nuestro Señor y Salvador. Sin embargo, estoy bien perpleja en cuanto a dónde encuentras tu autoridad de declarar los nombres de “falsos maestros”. ¿Quién eres tú para hacer esa determinación? Yo sería MUY cuidadosa al hacerlo. También me pregunto, cómo y de dónde sacas la idea de que no debemos participar en la Cena del Señor. Estudio mucho la Biblia y NUNCA he escuchado esto en mi vida, y tengo 58 años. Por favor, déjame saber de dónde sacaste esta idea. ¡Gracias! Dios bendiga, Diane De: Víctor Hafichuk Para: Diane Enviado: Sábado, 14 de Enero, 2017 7:29 AM Asunto: Re: ¿Falsos Maestros??“Jesús les dijo otra vez: “Paz a ustedes; como el Padre Me ha enviado, así también Yo los envío” (Juan 20:21 NBL). Diane, ¿de qué te sirve tu “Cena del Señor” cuando no tienes discernimiento y rechazas el juicio justo a través de aquellos a quienes Cristo envía? Tus ceremonias son supersticiones paganas, no la fe de Cristo.        Juan 6:51-58 RVG (51) Yo soy el Pan Vivo que descendió del Cielo; si alguno comiere de este Pan, vivirá para siempre; y el pan que Yo daré es Mi carne, la cual Yo daré por la vida del mundo. (52) Entonces los judíos contendían entre sí, diciendo: ¿Cómo puede Éste darnos a comer su carne? (53) Y Jesús les dijo: De cierto, de cierto os d...

Ce prophète, épisode 3 : Ce qui fut et ce qui est maintenant.

Transcription française de la vidéo « Ce qui fut et ce qui est maintenant. »

Proverbes 1501-1750

English – French « Et de plus, parce que le prédicateur était sage, il a encore enseigné la connaissance au peuple; et il a pesé et sondé, et mis en ordre beaucoup de proverbes. Le prédicateur s’est étudié à trouver des paroles agréables; et ce qui a été écrit est droit, des paroles de vérité. Les paroles des sages sont comme des aiguillons, et les recueils, comme des clous enfoncés: ils sont donnés par un seul Berger. » (Ecclésiaste 12, 9-11.) Au milieu de la nuit du 15 au 16 avril 2007, des proverbes m’ont été donnés. Comme un robinet ouvert, ils vinrent, l’un après l’autre, 78 au total. Alors, aussi vite qu’ils étaient venus, ils cessèrent, comme un robinet que l’on ferme. Il n’y eut aucune préméditation, aucune attente et lorsque la fin arriva, il n’y eut rien que je puisse faire pour continuer. Ils étaient là, tout simplement.Depuis lors le Seigneur m’en a donné davantage, lorsque je suis silencieux, à Sa façon, et quand Il le veut.Les principes de la vie ont de nombreuses manifestations, chacune d’entre elles pouvant être exprimée comme un proverbe. Un proverbe peut apparaître simple en surface, exprimant une évidence, au point même de donner l’impression que c’est un simplet qui parle. Cependant, à mesure qu’une personne contemple les mots et recherche une signification plus profonde, il ou elle sera récompensé (e) d’un conseil et d’un discernement qui sert bien dans de nombreuses applications de la vie, si Dieu choisit de les lui impartir.Victor Hafichuk...
Subscribe
Notify of
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Provide your email if you would like to receive periodic correspondence from us.



0
You can leave a comment herex
()
x