Print Friendly, PDF & Email

La solution pour la guerre russo-ukrainienne

English – French – Chinese

Le 27 ou 28 février 2022, la solution pour la guerre russo-ukrainienne m’est venue. Quelle surprise! Qu’est-ce que cela pourrait être? Des négociations ? Des pourparlers de paix et des traités? Des compromis ? Échanger des ressources et des droits ? La capitulation de l’Ukraine ? Non, rien de ce qui précède. 

Est-ce la prière ? Est-ce se tourner vers Dieu ? Oui et non, pas directement. Je ne comprends pas. Eh bien, la réponse semble si banale, si bizarre, mais si manifestement vraie. Cette réponse ne peut pas non plus s’appliquer à toute autre situation conflictuelle comme les juifs et les musulmans au Moyen-Orient, la gauche et la droite, ou la Chine et Taiwan et Hong Kong, l’Inde et le Pakistan. 

Cette réponse est… attendez-la – s’aimer les uns les autres. Russes et Ukrainiens, vous êtes frères. Vous êtes d’un seul sang. Ne le savez-vous pas ? Qu’il n’y ait pas de divisions entre vous. Aimez-vous et pardonnez-vous les uns les autres. Commencez, appliquez-vous à vous faire du bien les uns aux autres, à considérer le bien de votre frère comme le vôtre.
  
Aideriez-vous quelqu’un dont vous vous souciez et qui est dans le besoin, comme votre famille immédiate ? C’est ce que chacun de vous doit faire l’un pour l’autre maintenant. Vous devez commencer à vous aimer les uns les autres. Décidez-vous individuellement à faire le bien, peu importe ce qui s’est passé dans votre histoire jusqu’à aujourd’hui. Cela commence par une personne, puis passe à la suivante, puis à la suivante. Que l’amour, le feu de la bonne volonté et de l’action se répande, en commençant par les pensées et les actes les plus petits. Commencez à remplacer les actes et les attitudes de haine, d’apitoiement sur soi, de ressentiment, d’amertume, de colère, de peur et de vengeance par du soin, de la considération, du pardon, de la patience, de la tolérance et de l’amour. 

Pouvez-vous aimer votre prochain ? Pouvez-vous aimer votre frère et votre sœur ? Par la grâce de Dieu, oui vous le pouvez, peu importe le passé, peu importe le « tableau des scores », peu importe les crimes odieux commis les uns contre les autres. Commencez à aimer votre prochain.

C’est le Commandement de Dieu ; c’est Sa Solution ; c’est Sa Réponse pour les Ukrainiens et les Russes.

Pourquoi cette réponse m’est-elle venue ? Je ne sais pas. Je suis Ukrainien, 4e génération au Canada, né et élevé dans un environnement ukrainien social, linguistique, agricole, culturel, religieux et psychologique au Manitoba, Canada. Serait-ce la raison pour laquelle je pense et sens les choses de cette façon ? Je ne le vois pas, mais peut-être. Je sais que j’ai été séparé de l’Ukraine, tout comme mes parents et peut-être même mes grands-parents. Il peut y avoir un élément de cela, d’accord ; cependant, je pense que c’est parce que Dieu a désigné cette heure, ce devoir pour moi de dire quelque chose qui me dépasse. Je ne réfléchissais pas à ces questions, à l’exception du fait que dans les nouvelles, nous regardions les événements se dérouler alors que la Russie venait d’envahir l’Ukraine.

Comprenez, je ne suis d’aucun côté, même si je suis Ukrainien. Je ne blâme pas les Ukrainiens et je ne blâme pas Vladimir Poutine ou les Russes. Les deux ont été des gens durs, pleins de cruauté et de fautes, mais je ne les blâme pas pour ce qu’ils ont été, ce qu’ils ont fait en général ou ce qu’ils se sont fait l’un envers l’autre dans le présent ou le passé. Ce n’est pas un appel ou le moment de blâmer maintenant ; c’est un appel et le temps d’aimer son frère, d’aimer son prochain, de pardonner. C’est maintenant le moment.

C’est une étape étrange. On pourrait penser que les gens seraient appelés à se repentir, à cesser de pécher, à jeûner et à prier, à crier vers Dieu, toutes choses qui sont bonnes, nécessaires et vraies. Cependant, c’est comme si Dieu appelait les gens à faire le premier pas. Pour essayer de faire ce qui est juste. Il vous appelle, les Russes, et vous, les Ukrainiens, à commencer à faire ce qui est juste, et vous devez le faire, sinon vous allez vous détruire. 

Et pourquoi vous ? Pourquoi pas les Américains ou les Européens ou les Chinois ou les nations du Royaume-Uni, ou les nombreuses situations conflictuelles telles que les colons et les autochtones, les Juifs et les Gentils, les Japonais et les Chinois, les Britanniques et les Français, les Canadiens britanniques et les Québécois, les Noirs et les Blancs, les Démocrates et les Républicains, et ainsi de suite ? Mais non, Dieu a décidé de commencer avec les Russes et les Ukrainiens dans une heure de grande épreuve et de conflit, de guerre, de sang, de nuages, de feu et de fumée. 

Japhet, l’un des trois fils de Noé, l’ancêtre originel des nations slaves, a-t-il quelque chose à voir avec cela ? Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est que c’est là que ça commence ou que ça se passe. 

Pourquoi pas au Moyen-Orient avec les juifs et les arabes musulmans ? Après tout, n’est-ce pas là que le centre du conflit humain commence avec l’homme opposé à Dieu, juste là où Dieu a établi le jardin d’Éden et créé le premier homme à son image, où Adam et Ève ont ensuite désobéi à Dieu, où l’homme a été maudit , et où Caïn tua Abel, au pays de la Bible ? Pourquoi ne pas commencer par Israël, comme nous l’avons vu et pensé, d’où sont venus la Loi de Dieu, la Bible et le Messie d’Israël et du monde ?  

En parlant des Juifs, un peuple dispersé jusqu’aux extrémités de la terre par leur Dieu, c’est là que vous, Ukrainiens et Russes, commencez. Vous commencez d’abord à faire du bien au Juif. Vous commencez à les aimer et non à les détester. Vous commencez à faire des réparations et des restitutions aux Juifs que vous avez tant détestés et persécutés de manière drastique au cours des siècles. Vous commencez à les aider, à les soigner, à restaurer leurs biens pillés et volés, présents et passés, aussi loin que vous le savez et pouvez aller. C’est le voisin que vous avez le moins apprécié, c’est un euphémisme.
 
En connaissance de cause ou par ignorance, vous avez haï le peuple élu de Dieu, les Juifs. Certes, ils n’ont pas été innocents. Dans ce monde, le meilleur et le pire sont venus des Juifs, la race choisie par Dieu pour être la Sienne. Vous devez maintenant vous tourner vers eux pour les aimer. Vous trouverez la faveur de Dieu, selon Genèse 12:3, où Dieu a parlé à Abram, le père des Juifs : 

« Je bénirai ceux qui te béniront, mais je maudirai celui qui te maudira, et par toi, tous les peuples de la terre seront bénis.
C’est la Parole Éternelle de Dieu, Ukrainiens, Russes et tout le monde. Croyez-le, et au moment où vous le ferez et agissez en conséquence, vous commencerez à être béni. C’est une garantie à toute épreuve qu’aucun homme ne peut annuler.
Commencez à restaurer le Juif dans votre pays, et partout où vous pouvez le trouver et le bénir, faites-le, et Dieu commencera à saisir chaque occasion pour vous pardonner, vous bénir et vous restaurer. 

Russes, Ukrainiens et tous les peuples apparentés et voisins, faites cela et vous vivrez et prospérerez. Aimez d’abord le Juif, ensuite vos peuples, vos adversaires, ceux qui vous ont fait du mal, et ceux à qui vous avez fait du mal. N’attendez pas qu’ils fassent le premier pas. VOUS devez prendre l’initiative.

On vous demande de faire l’impossible. Comment puis-je pardonner et faire du bien à quelqu’un qui me détruit moi et ma famille, même sans cause ni provocation ? Comment puis-je faire une telle chose ? C’est impossible. Je ne peux pas. Et vous ne pouvez pas. Mais commencez. Essayez. Pour les hommes, ces choses sont impossibles, mais pour Dieu, tout est possible :

Matthieu 19:26 NIV : 

Jésus les regarda et dit : « Avec l’homme cela est impossible, mais à Dieu tout est possible. »

Ainsi parle le Seigneur : « Aime ton frère, ton prochain, ton ennemi. Pardonne-leur leurs offenses contre toi et Je commencerai immédiatement à t’aimer et à pardonner tes offenses contre Moi. »

Matthieu 6:14,15 :

14 « Car si vous pardonnez aux autres quand ils ont péché contre vous, votre Père céleste vous pardonnera aussi. 15 Mais si vous ne pardonnez pas aux autres leurs péchés, votre Père ne vous pardonnera pas vos péchés.

Vérité éternelle. Plus de blâme, que tout le monde mérite, seulement de l’amour et du pardon. Le succès et la paix sont garantis. Russes et Ukrainiens, où que vous soyez, Ukrainiens d’Ukraine ou de Russie, Russes de Russie ou d’Ukraine, religieux ou laïcs, croyants ou athées, riches ou pauvres, vous êtes désormais tous appelés à aimer votre prochain et à ne pas faire acception de personne.  Faites-le et non seulement vous vivrez, mais vous serez également bénis. 

Pendant tous ces siècles, vous avez vécu sous la colère de Dieu pour ce que vous, en tant que nations, avez fait contre les Juifs, vos frères et voisins, les gens qui ont cherché refuge auprès de vous. Parce que vous avez haï les Juifs, Dieu vous a montés contre vous-mêmes, les uns contre les autres.

En obéissant à ce message de Dieu, vous commencerez à apprécier avec reconnaissance le remarquable contraste entre la colère de Dieu et Sa bénédiction. Vous commencerez à vous émerveiller devant l’Exactitude et la Vérité de Sa parole telle qu’elle est écrite dans les Saintes Écritures. Vous commencerez à dire : « Dieu VIT ! » Vous vous détournerez de l’anarchie, vous prouverez à vous-mêmes et aux autres que la Loi de Dieu, la Vérité de Dieu, l’Amour de Dieu fonctionnent et que rien d’autre ne fonctionne. Vous le SAUREZ ! Vous serez bénis et non maudits. Amen! Ainsi parle le Seigneur !

LE POURQUOI DE LA RÉPONSE DE DIEU : Je me demandais pourquoi Dieu appelait les Russes et les Ukrainiens à cesser de se battre, à s’aimer et à se pardonner. Pourquoi eux ? Puis cela m’est venu à l’esprit le 2 mars, je crois.

Toute l’humanité est une fraternité, comme le déclarent les Écritures, et les Russes et les Ukrainiens sont de la même maison. Et soudain, il y a cette guerre entre eux à grande échelle. Les frères et sœurs de cette maison se sont livrés à une bataille sérieuse où ils pourraient se détruire dans leur fureur et entraîner probablement le reste du monde dans un terrible conflit. 

Il s’agit du fait que Dieu, le Père de tous, le parent dans la maison, crie aux frères et sœurs qui se battent : « Hé ! Arrêtez ça! Quelqu’un va être gravement blessé ! » Tout comme beaucoup d’entre nous ont vécu dans nos maisons. Il n’y a pas de mystère à cela, après tout ; il est parfaitement compréhensible que Dieu leur parle d’urgence en ce moment. 

Victor Hafichuk

Ce message a été posté sur Facebook ici

Une réponse d’Oleksandr Kraiev :

Permettez-moi de mettre les choses au clair – votre proposition équivaut à proposer aux Juifs d’aimer et de pardonner Hitler, et indique seulement le manque d’histoire et de politique sous-jacentes au conflit de votre part.

C’est tout à fait ridicule.

Victor a répondu :

J’ai eu de nombreuses réponses vicieuses et vulgaires pour avoir déclaré que ce que je dis est la Réponse de Dieu, Sa solution au conflit russo-ukrainien. « [Juron] ! » crient-ils. Ces gens détestent passionnément Vladimir Poutine et les Russes. Ces réponses sont venues d’Ukrainiens et certaines pourraient bien provenir de bots. Mais j’ai beaucoup de questions pour les vraies personnes qui expriment des pensées et sentiments réels. La question principale est celle-ci :

AVEZ-VOUS UNE MEILLEURE IDÉE ? Réfléchissez-y.  Je vous le demande encore une fois, AVEZ-VOUS UNE MEILLEURE IDÉE ?

Certes, beaucoup ont subi des tragédies et des crimes horribles. Tout cela est vrai. Alors, et maintenant ? La vengeance ? Donc, les Ukrainiens tuent quelques Russes de plus, ou beaucoup plus. Donc, les Russes tuent et torturent davantage d’Ukrainiens. Et puis quoi ? Ne savez-vous pas que vos ennemis vous dressent les uns contre les autres ?

Alors, vous continuez à haïr, à vous battre, à torturer, à violer, à voler, à tuer et à détruire. Et vos ennemis rient.

Vous, ennemis les uns des autres, allez certainement tuer des passants et des innocents qui ne veulent pas de conflit ; ils veulent juste être laissés en paix. Alors, maintenant vous avez imposé des souffrances aux autres comme vous avez pu vous-mêmes en souffrir. Est-ce juste ? Est-ce bon ? Est-ce vraiment une solution ?

Quand cela s’arrêtera-t-il ? Quand il n’y a plus de Russe ou d’Ukrainien, ou quand il n’y en a plus qu’un seul qui reste, s’il y en a un ? Alors quoi ? Qu’aurez-vous accompli ?

Voulez-vous vivre avec votre nation toute entière perdante ? Serez-vous prêt à soutenir votre nation gagnante, à grands coûts, de nombreux êtres chers étant morts alors qu’ils auraient pu être épargnés par le pardon ? Votre passion et votre soif de vengeance vont-elles vous apaiser ?

Que vous gagniez ou perdiez, allez-vous gagner ?

AVEZ-VOUS UNE MEILLEURE IDÉE ? PENSEZ-Y JUSQU’AU BOUT DE VOS ACTIONS BASÉES SUR LA HAINE ET LA VENGEANCE, AUSSI JUSTIFIÉES QUE VOUS PENSEZ QU’ELLES SOIENT.

Sérieusement, sobrement, sans absurdités, je vous demande de me donner une meilleure réponse, une solution viable. Répondez-moi.

Êtes-vous sûr de savoir qui, en fin de compte, est coupable de toute cette haine et cette inimitié ? Il y a beaucoup de désinformation et d’informations délibérément trompeuses. Qui croire ? Si vous voulez vous venger de ceux que vous pensez coupables, et si vous vous trompez, ne serez-vous pas aussi coupable du même crime ? Si vous agissez sur la fausse propagande comme ils ont agi sur la fausse propagande, ne ferez-vous pas la chose même que vous prétendez détester et contre laquelle vous protestez ?

Mais Dieu dit : « La vengeance M’appartient. Je repayerai. » Il sait qui est coupable ou innocent et à quel point chaque personne est coupable ou innocente. Admettez-le : vous, non. Ne vous mentez pas. Après vous être vengé et avoir riposté jusqu’à la mort, que direz-vous lorsque la Vérité sortira ?

Je préfèrerais mourir que de prendre une vie innocente. Pas vous ? Si non, alors vous méritez tout ce que vous recevez et que vous pensez que n’importe qui d’autre mérite. PENSEZ-Y.

Écoutez, les gens! Je ne parle pas d’églises ou de religion, là. Les églises et les religions sont coupables et responsables du mal que vous subissez. Les hommes ont fait des choses horribles au Nom de Dieu et de la religion. Et au cours des siècles et des millénaires, vous avez écouté ces hommes et ces femmes et avez terriblement souffert. Il est temps d’arrêter d’écouter les gens et de commencer à écouter Dieu, Jésus-Christ. Je parle en Son Nom, maintenant.

Le Seigneur Jésus-Christ en a fini avec vos voies mauvaises et passionnées. Je tire la sonnette d’alarme. Si vous ne vous repentez pas, ne changez pas d’avis rapidement, vous serez détruit, je vous le dis. Dieu sait qui Il veut vivant. Laissez-Le juger. Il éliminera ceux qui sont vraiment coupables et Il leur donnera exactement ce qu’ils méritent. Sa vengeance est parfaite ; la vôtre est défectueuse. Vous le savez. Peu m’importe que vous croyiez en Lui ou non.

Vous, les gens, savez très bien que vous n’avez aucune idée de qui est coupable ou exactement à quel point ils sont coupables. Vous ne savez même pas à quel point VOUS êtes coupable. N’est-ce pas ? Soyez honnête ! Dieu connaît vos cœurs. Vous ne Le tromperez pas. Comme vous jugez, vous serez sûrement jugé.

SACHEZ CECI : Si vous me croyez et obéissez à Dieu, Il vous épargnera. Il le fera. Vous serez en sécurité entre Ses mains et aucun coupable n’échappera à Son jugement. C’est SA GARANTIE, SA PROMESSE, SA JUSTICE, SA MISÉRICORDE, SON JUGEMENT PARFAIT. IL CONTRÔLE PLEINEMENT LE BIEN ET LE MAL. Par Lui, toutes choses consistent.
Ma question principale : AVEZ-VOUS UNE MEILLEURE IDÉE ? Vous récolterez la réponse que vous donnez, multipliée. Je dis que vous n’avez pas d’autre choix que le bon à faire, et vous le savez, aussi.

Une utilisatrice de Facebook, Ève Engle, avait ceci à dire :

Ève Engel

J’aimerais vraiment bien cette même énergie envers les guerres en Syrie, au Yémen, en Palestine, en Irak et en Afghanistan… pouvez-vous expliquer pourquoi seule cette guerre a bouleversé tout le monde, chaque guerre a besoin de cette attention. Jusqu’à ce que je voie cela de la part de cette nation « civilisée » qui est la nôtre, je n’ai aucun commentaire sur « cette » guerre-ci.

Victor a répondu:

Bonjour, Ève!

J’entends bien votre question. C’en est une qui est logique, juste et justifiée. J’ai réfléchi à cette question précise depuis que j’ai écrit l’article principal. Pourquoi CETTE situation est-elle si importante, comme vous le demandez ? La même “solution” ne s’applique-t-elle pas à tout le monde ? Après tout, la loi de Dieu n’est-elle pas LA solution pour tout le monde ? Sûrement.

Il y a des guerres, des conflits et des problèmes divers partout, surtout aujourd’hui et surtout au Moyen-Orient, et ils sont également graves. Mais cette situation est différente pour plusieurs raisons. Je vais vous expliquer.

Il y a un temps et un lieu pour chaque chose, un tour, si vous voulez, selon le Seigneur et Son Témoignage des Écritures :

Ecclésiaste 3

Traduit de la traduction Good News

[Note : Lorque je cite les Ecritures, je choisis la version qui s’approche le plus de la signification du texte originel.  La Good News Translation offre la meilleure interprétation pour les versets ci-dessous, à l’exception du verset 5, alors il a été édité pour qu’il exprime la signification originelle.]


Un temps pour chaque chose

1 Tout ce qui arrive dans ce monde arrive au temps que Dieu choisit.
2 Il décide du temps de la naissance et du temps de la mort,
le temps pour planter et le temps pour arracher,
3 le temps pour tuer et le temps pour guérir,
le temps pour détruire et le temps pour construire.
4 Il fixe le temps pour le chagrin et le temps pour la joie,
le temps pour se lamenter et le temps pour danser,
5 le temps pour jeter les pierres et le temps pour les rassembler,
le temps pour étreindre et le temps pour se retenir d’étreindre.
6 Il fixe le temps pour trouver et le temps pour perdre,
le temps pour garder et le temps pour jeter,
7 le temps pour déchirer et le temps pour recoudre,
le temps pour le silence et le temps pour parler.
8 Il fixe le temps pour l’amour et le temps pour la haine,
le temps pour la guerre et le temps pour la paix.

Donc, voilà la Réponse du Seigneur. C’est maintenant le moment pour la Russie et l’Ukraine de recevoir ce message.   Ils sont les frères et sœurs dans leur maison qui doivent maintenant arrêter de se battre et se mettre à faire la Chose Juste, sinon ils se détruiront. Dieu leur donne un avertissement Direct et Solennel. Qu’ils n’osent pas l’ignorer à leurs risques et périls.

Les temps et les saisons des avertissements et des actions viendront à tous comme le Seigneur le déterminera.

Des choses remarquables se sont produites liées à cette situation. Je suis Ukrainien. Je n’ai rien eu à voir avec ces pays, étant la 3e génération née au Canada. Cependant, tout à coup, sans planification ni intention, j’apprends ma langue maternelle que j’ai arrêté de parler il y a 70 ans. Pourquoi commencer ça maintenant ? Je ne suis pas certain.

Je viens de terminer quelques albums de Gospel chrétien par un producteur et arrangeur juif dont la profession a été la musique à un niveau professionnel pour la majeure partie de sa vie. Comme de nombreux Juifs du monde occidental, il est touché par la montée de l’antisémitisme et les événements au Moyen-Orient.

Il y a des indications que la guerre entre la Russie et l’Ukraine est tout au sujet d’Israël. Les mondialistes ont fabriqué et utilisé cette situation et attisé l’inimitié entre les deux frères slaves pour arriver à maîtriser Israël en fin de compte. Israël, la nation particulière de Dieu sur la terre, est le centre d’attention, bien que les principaux médias ne diront pas Toute la Vérité ou ne révéleront pas le ou les vrais problèmes.

Donc, nous avons ici un Juif et un Ukrainien qui travaillent ensemble, faisant notre part du travail, pour apporter la Bonne Nouvelle, le Salut et la paix au monde, en commençant par Israël à travers les Russes et les Ukrainiens. Notre site musical : www.VictorHafichuk.com.

Je n’ai rien prévu de tout cela. Je ne m’attendais pas à m’adresser aux Russes et aux Ukrainiens. Je ne pouvais même pas en rêver, mais voilà. Le Seigneur me donne ce message à un moment de crise majeure de guerre mondiale.

Les gens vont-ils me croire ? Vont-ils croire la Réponse de Dieu que je leur donne maintenant ? J’en doute, bien que j’espère, j’espère toujours.

Notre article a été publié sur une page FB ukrainienne, comme c’est enregistré sur The Path of Truth, et le message a suscité une réaction horrible et vile, qui n’a fait qu’exposer le grand besoin de ce message, après tout. Le châtiment que les Ukrainiens doivent maintenant endurer pour leur antisémitisme et toutes sortes de corruption imaginables est là et s’ils ne changent pas, ils périront.

J’ai déjà dit beaucoup de ces choses sur le net, liées à cet article. J’espère que ceci vous “atteindra”. Michael peut vous diriger si vous le souhaitez. Si vous avez besoin de plus d’aide, n’hésitez pas à nous en parler.

Victor

Ève a répondu:

Victor, merci à vous ainsi qu’à Michael d’avoir accordé votre attention à ma préoccupation, il est plus que temps pour un appel mondial à la solution, en effet ! Si quelque chose éveille les masses sur le fait maintenant, ce serait que les gens souffrent de la même manière, quelle que soit leur situation géographique. (J’ai hâte de lire votre article !) Cordialement !

Subscribe
Notify of
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Provide your email if you would like to receive periodic correspondence from us.



0
You can leave a comment herex
()
x