Print Friendly, PDF & Email

Ce prophète, épisode 6 : Vérités, vérité et La Vérité

English – French


Aujourd’hui, je voudrais parler des diseurs de vérité. C’est un terme que j’utilise pour les gens qui disent une vérité, certaines vérités, et La Vérité, à des degrés variables pour les deux premières catégories.

Il y a trois catégories. Je vais lire ici ; merci de faire preuve de patience à mon égard. Je voudrais pouvoir être spontané, là, mais j’ai beaucoup de choses que je veux dire, et j’espère que je pourrai les couvrir correctement.La première catégorie de diseurs de vérité est celle de ceux qui disent certaines, et même plusieurs vérités, qui sont la vaste majorité. La deuxième, ceux qui disent une vérité, qui sont relativement peu nombreux. Et la troisième, ceux qui disent La Vérité, qui sont très rares, en effet.

Je dis La Vérité parce que, contrairement à la première catégorie, je représente le Seigneur Jésus-Christ, pas de mon initiative, mais par Sa volonté et nomination souveraines, en ce Jour.

La plupart des faux enseignants sont dans la première catégorie. Croyez-le ou non, ils disent des vérités ; c’est ainsi qu’ils peuvent être si incroyablement trompeurs.  Satan dit des vérités et cite les Écritures. Il l’a fait avec Ève, dans sa tentation, dans le Jardin d’Éden ; et avec Jésus-Christ, dans Sa tentation.

Le problème, c’est la raison pour laquelle Satan a dit ces vérités, et non qu’il ait dit quelque chose de vrai. C’est de cela que Jésus parlait lorsqu’Il a dit que même ceux qu’Il a choisis seraient très fortement testés, dans le massacre de la tromperie.

Allez voir, si vous voulez, le site ThePathofTruth.com, où vous trouverez une liste de faux enseignants, qui présument, invariablement, être les porte-paroles, ou les serviteurs, de Dieu, de Jésus-Christ, et qui, habituellement, expliquent les Écritures. Ils appartiennent à la première catégorie. Ceux qui ne disent pas seulement une vérité, mais souvent plusieurs vérités. Ils sont des menteurs à la fois volontairement et involontairement ; trompés et trompeurs, partisans et endoctrinés.

La liste publiée sur The Path of Truth est une infime partie des faux enseignants. Elle raye à peine la surface. Cependant, sur le site, il y a des écrits qui peuvent aider les gens à identifier la plupart, sinon tous les faux enseignants. Des écrits tels que Les véritables signes d’une secte, et Les doctrines diaboliques (NDT : Doctrines diaboliques disponibles en français : Un tourment sans fin, Pâques et Noël).

Je veux clairement dire que lorsque je mentionne n’importe qui parmi ces gens, je n’ai pas d’inimitié personnelle à l’égard d’aucun d’eux, que je sache. On peut avoir de l’inimitié, on peut avoir de l’amertume dans nos cœurs et ne pas s’en rendre compte ; mais je ne crois honnêtement pas avoir une quelconque amertume à l’égard… ou du ressentiment ou quoi que ce soit de la sorte, à l’égard de quiconque parmi ces gens.

Ensuite, il y a la deuxième catégorie de diseurs de vérité. Celle sur laquelle je vais me concentrer aujourd’hui, et si Dieu le veut, dans les jours qui suivent. Ceux-là sont ceux qui disent une vérité, pas tout le temps, mais de façon appréciable. Cette catégorie est celle à propos de laquelle je choisis de parler maintenant. C’est une liste de gens que je reconnais dans ce monde ; des gens dont je perçois qu’ils ont un certain bon sens ; qui disent hardiment de précieuses vérités, et servent à mener d’autres gens dans certaines, mais pas toutes, bonnes directions, ne serait-ce que pour une partie du chemin. S’il vous plaît, écoutez tous mes mots, parce qu’ils ne sont pas sans rigueur ou négligents, mais choisis avec sobriété.

Pourquoi est-ce que j’offre cette liste ? Pour deux raisons.

Premièrement, en tant que ce prophète, j’apprécie ces gens et ce qu’ils ont à dire sur de nombreux sujets.

Et deuxièmement, je veux que vous sachiez que bien que je sois un avec Jésus-Christ, le Seigneur Dieu Tout Puissant, je ne présume pas être Jésus-Christ personnellement, comme on m’en a accusé ; et je ne présume pas non plus être supérieur à quiconque d’autre. En effet, je m’émerveille de la compréhension que ces gens ont, la plupart sans connaître Jésus-Christ. Je m’émerveille de leur intelligence, leur esprit vif, leur discours éloquent, choses que je ne possède pas, selon mon esprit. Je sais que Dieu ne fait acception de personne, et distribue les dons d’aptitudes à tous selon ce qu’Il juge bon pour les temps et les occasions, selon Son bon vouloir.

Comprenez que les gens de cette seconde catégorie de diseurs de vérité peuvent tous avoir leur fautes et leur vices ; certains en ont de terribles. Ils pourraient avoir des squelettes cachés dans leurs placards ou même des péchés qu’ils affichent ouvertement. Aussi, connaissant la nature humaine, son imprévisibilité, et les voies imprévisibles de Dieu pour tourner les âmes dans l’une ou l’autre direction, ces personnes pourraient faire volte-face en un clin d’œil à n’importe quel moment et devenir très différentes de ce qu’elles sont actuellement. Alors, gardez cela à l’esprit. Ils ne sont qu’humains.  Comme le poète Alexandre Pope est connu pour avoir dit : « Se tromper est humain, pardonner, divin. »

Ces gens qui disent une vérité ne sont pas pires que la première catégorie.  En effet, souvent, ceux de la première catégorie sont de loin pires, étant des hypocrites ; c’est-à-dire des acteurs, des menteurs absolus. Alors que la deuxième catégorie, pas toujours autant.

Des pécheurs sont devenus des saints, par la grâce de Dieu ; et des saints sont devenus des pécheurs, par le retrait de l’homme de la grâce de Dieu. Cela arrive dans les deux sens. Les hommes s’élèvent et tombent, comme tout le reste. Je l’ai vu se passer plusieurs fois. Ainsi, comme l’a dit l’apôtre Paul : « Ne jugez de rien avant le temps. »

Par exemple, l’apôtre Paul fut un ennemi enragé des chrétiens, jusqu’à ce que Jésus-Christ l’arrête net dans son élan, et le change en un instant en un puissant champion pour Lui.

D’un autre côté, il y avait le roi Salomon d’Israël – une situation tragique, mais la voici – qui, Jésus-Christ mis à part, était l’homme le plus sage qui ait jamais vécu. Cependant, malgré cette sagesse, il se tourna vers les crimes les plus haineux devant Dieu et l’homme. Comment est-ce que cela arrive ?  Comment ces choses peuvent-elles être ?  Mais elles arrivent. Ceci étant dit, j’en suis venu à comprendre par Dieu, que tous les hommes ont un but dans la création ; ils doivent tous servir leur poste, que ce soit pour le bien ou pour le mal – oui, pour les deux. À la fin, Dieu aura mis tout en ordre et nous saurons toutes choses comme nous devons les savoir.

Je ne suis certainement pas d’accord avec tout ce que les gens dans cette liste croient ou disent, mais ils ont des bonnes choses, et même remarquables, à dire publiquement sur certains sujets. J’en reconnais aussi certains d’entre eux pour des vertus comme le courage, de bons raisonnements et principes, de la décence, de la sainteté, de la connaissance, de l’honnêteté, du jugement, de la sagesse, de la justice, et une volonté de souffrir et de sacrifier pour le bien de la vérité et de la justice. Ils valent la peine d’être écoutés, toujours avec vigilance, bien sûr. Que la gloire soit à Dieu, toujours ; Dieu seul mérite l’honneur.

Quels que soient leurs motifs, beaucoup de ces gens sont prêts à s’exprimer. Au diable le politiquement correct et le fait de plaire à l’homme. Beaucoup de ces gens sont des penseurs responsables qui ont un certain égard pour la vérité et la justice par-dessus la politique et la partisannerie, ce qui est habituellement indicateur de caractère et d’intégrité.  Ils risquent leurs vies, ils risquent le confort et le bien-être de leur famille, pour parler comme ils parlent.  Je pense que c’est louable.

Comprenez bien, je ne parle pas de ceux qui n’osent pas prendre parti, ceux qui sont assis entre deux chaises, ou ceux qui se font influencer par tout le monde pour leur propre avantage et celui de ceux qu’ils représentent.  Beaucoup de gens ont l’air de… ils donnent l’impression d’être neutres, et ouverts d’esprit, objectifs, et ils ne sont ni plus ni moins rien d’autre que des gens qui n’osent pas prendre parti.  Je ne parle pas de ce genre de personnes.  Je parle de gens qui, en quelque sorte, mettent leur vie en jeu, et sont prêts à s’exprimer, en dépit de l’opposition – une opposition vicieuse, même impitoyable, meurtrière. Beaucoup de ces gens font face à ce genre de difficultés.

Comprenez que, d’aucune façon, je ne m’attends à ce que ne fut-ce qu’une seule personne sur cette liste de gens ne me rende la pareille ou ne veuille avoir quelque chose à faire avec moi. Je m’attends au contraire, franchement. Pour beaucoup d’entre eux, je suis sûr que je pourrais sembler être un idiot, ou qu’ils préféreraient plutôt que je ne les mentionne pas, par peur d’une association embarrassante avec moi.

Quoi qu’il en soit, je les recommande au monde, comme étant ceux auxquels les gens feraient bien de prêter attention dans les choses qu’ils ont à dire en général, mais pas concernant tout et n’importe quoi.

Il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive de diseurs de vérité de la deuxième catégorie. Sans aucun doute, il y en a beaucoup d’autres qui ne sont pas mentionnés ici. N’hésitez pas à me poser des questions sur qui que ce soit, et je vous répondrai peut-être pour vous faire part de mon jugement.

Notez que je suis un chrétien. Cependant, tous ces gens ne sont pas chrétiens. Quelques-uns d’entre eux ont des vies sordides, et cependant, je les recommande de façon limitée pour le bien qu’ils disent et font, et l’audace avec laquelle ils le font. Il y a des catholiques, des athées, des homosexuels, des adeptes du New Age, des dénominations renégates de toutes sortes et d’autres types et catégories avec lesquels je ne suis pas d’accord ; ou dont je ne sanctionne pas les positions, religieuses ou autres. Mais comme je le dis, Dieu ne fait pas acception de personnes, et je suis heureux de donner crédit là où le crédit est dû.

Je dis que Dieu a parlé, S’est manifesté, d’une myriade de manières, par les vases les moins attendus ; et je bénis chacun d’eux. Je les aime.

Si je me trompe, qu’il en soit ainsi. Que le Seigneur me corrige comme Il le fait fidèlement pour tous Ses fils. Même le Fils de Dieu a revêtu la limitation et la fragilité humaines et a appris l’obéissance par les choses qu’Il a souffertes. Mais en règle générale, je sais de quoi je parle ; et vous feriez tous bien, très bien, de faire attention et d’agir, selon le Deutéronome, chapitre 18, versets 18 et 19.

Subscribe
Notify of
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Provide your email if you would like to receive periodic correspondence from us.



0
You can leave a comment herex
()
x