Print Friendly, PDF & Email

Ce prophète, épisode 9: Le Droit est le pouvoir et pas le contraire. 

English – French

 

Vidéo : https://rumble.com/vbv8sj-that-prophet-episode-9-right-is-might-and-not-the-other-way-around.html

 

Père, donne-moi les mots à dire aux gens, donne-moi ce qu’ils ont besoin d’entendre. Merci, Seigneur.

Jésus-Christ est Seigneur. La Bible dit qu’Il est la Lumière de tous les hommes.  Il est là où se trouve la Vie. Il est le Créateur. Il est la Réponse à toutes choses.  Il est aussi Souverain sur le bien et le mal. 

Ésaïe a prophétisé, disant : « Moi, le Seigneur, Je crée la lumière et les ténèbres ; Je crée le bien et le mal. Moi, le Seigneur, Je fais toutes ces choses. Il n’y a pas de Seigneur à part Moi. Je suis le Seul. » Regardez au loin et au large et vous ne trouverez personne d’autre. 

Aujourd’hui, nous sommes dans une époque où les choses s’écroulent, elles arrivent à leur fin. Cela va être la fin de l’ancienne ère, et le commencement d’une nouvelle. C’est un jour merveilleux. 

Je me rappelle que j’ai eu une prophétie, il y a des années, qui disait que nous arrivions au Jour du Seigneur. Et ça allait être un grand et terrible jour.  Grand pour le juste. C’est-à-dire, ceux qui croient, ceux qui prennent soin de la Vérité, même ceux qui ne se disent pas nécessairement croyants, même ceux qui veulent ce qui est juste. Il se peut qu’ils ne connaissent pas très bien les Écritures, ou Dieu, mais ils veulent ce qui est juste ; ils veulent une certaine justice. Pas seulement pour eux-mêmes, mais pour tout le monde en général.

Maintenant, le Seigneur, dans Sa Souveraineté, est en charge du bien et du mal. Les Écritures sont claires à ce sujet. Il y a tant de choses que je pourrais vous donner. On pourrait en parler un jour, si Dieu le veut.  Mais ce qui a été remarquable à mes yeux, ces dernières années, ce qui m’est vivement apparu, c’est qu’il y a cette interaction entre le bien et le mal. Et c’est le mal qui commence.  Ce sont les gens qui sont égoïstes qui commencent la bataille. Et puis, lorsque l’autre côté se dresse… Comme on parle des gauches et des droites, les gauchistes et les gens à droite. Ce sont les gauchistes qui commencent les problèmes. Ce sont eux qui envahissent ; ce sont eux qui attaquent ; ce sont eux qui imposent leurs volontés – ou qui essayent d’imposer leurs volontés – aux autres. 

Durant la Deuxième Guerre Mondiale, par exemple, il y avait Hitler. Et l’Angleterre était une nation pacifique, et l’Angleterre essayait de faire tout son possible pour apaiser Hitler.  Chamberlain a la réputation d’avoir essayé d’apaiser Hitler. Et il n’était pas possible de l’apaiser.  Hitler était du côté du mal.  Vous ne pouvez pas apaiser le mal.  Vous ne pouvez pas apaiser les gauchistes.  Vous ne pouvez pas apaiser les globalistes. Vous ne pouvez pas apaiser les athées. Vous ne pouvez pas apaiser les socialistes. Vous ne le pouvez pas. Ils ne seront pas apaisés. Vous savez pourquoi ? Ils sont là dans un seul but, et c’est de causer la guerre ; de causer les conflits et de supprimer tout ce qui est bon, ou saint, ou vrai, qui vient d’en Haut. 

Oh, il y a beaucoup de gauchistes, ou de socialistes, ou de libéraux, qui croient qu’ils sont chrétiens ; ils vont à l’église. Dans ma communauté, il y a un homme, ici, qui est particulièrement offensé par des choses que je dis, et celles que Martin, un frère dans le Seigneur, dit ; et il va à l’église, et il professe la foi et le Christ. C’est est un gauchiste, c’est un homme très auto-satisfait. Alors, on doit s’occuper de lui.  Et c’est la raison pour laquelle je suis là, c’est la raison pour laquelle nous sommes là. On s’occupe des gauchistes. 

Les gauchistes commencent le combat, et la Droite le finit. Voici pourquoi. Dieu a mis toutes ces choses en ordre.  Les gauchistes font confiance au pouvoir. Est-ce que vous remarquez comme ils utilisent la force ? Est-ce que vous remarquez comme ils utilisent la force ?  Israël essaye de se défendre, et ses ennemis essayent de détruire Israël.  Israël n’essaye pas de les détruire.  N’est-ce pas intéressant ? C’est ainsi.  Le pouvoir est le droit, avec les hommes. Mais Dieu nous fait passer, toute l’humanité, au travers de ce processus, nous démontrant que le Droit est le pouvoir, et pas le contraire. 

Nous devons apprendre que Dieu est Droit, que l’homme a tort, et qu’il n’y a pas de moyen par lequel nous puissions arriver à la victoire, aucun moyen par lequel nous puissions vivre la vie, à moins que nous ne voyions les choses comme Il les voit. Et ce n’est pas de la force qu’il s’agit. Ce n’est pas de la force qu’il s’agit.

Mais les gauchistes, le côté des ténèbres, le côté du mal, emploient la force. Considérez juste la nature des ténèbres. Les ténèbres cachent les choses, et beaucoup de vilaines choses rôdent dans les ténèbres. Les cafards en sortent pendant la nuit ; faites briller de la lumière et ils sont partis en un éclair. C’est ainsi.  Le pouvoir ne gagnera jamais à la fin. Les gauchistes, les socialistes, les communistes, les athées n’auront pas gain de cause à la fin.  

Il y a eu Madalyn Murray O’Hair ; il y a eu d’autres gens, Margaret Sanger, toutes sortes de gens… Karl Marx… Beaucoup de gens qui ont fait usage de la force – de la force – pour essayer d’arriver à leurs fins. Pourquoi ? Parce qu’ils haïssent La Vérité. La Vérité parle, et ils haïssent La Vérité. Ils haïssent leur Créateur. Un athée hait son Créateur.  Il hait le Seigneur Jésus-Christ. 

Réfléchissez-y. Le Seigneur est venu, en paix ; Il n’est pas venu avec une épée, comme Mohammed, ou Hitler, ou tant d’autres gens qui ont fait usage de la force. Le Seigneur n’est jamais venu pour faire usage de la force.  Il est venu pour dire La Vérité. Et devinez quoi ? Ils L’ont haï pour cela. Les Juifs ne voulaient aucune interférence dans le contrôle qu’ils avaient sur les gens.  Ce contrôle dénominationnel, comme celui que les Pharisiens avaient, et les Sadducéens avaient.  Ils voulaient conserver ce contrôle. Et en disant La Vérité, ils savaient qu’ils allaient perdre ce contrôle.  On parle de cela dans les Évangiles, et dans les Actes des Apôtres, on parle de cela, et dans d’autres lettres que l’apôtre Paul a écrites, dans d’autres passages des livres de la Bible. C’est ainsi. 

L’homme veut contrôler, contrôler, contrôler. Chacun d’entre nous veut avoir le contrôle de tout ce qui nous concerne ; on veut ce contrôle. Peu importe qui vous soyez, que ce soit un petit enfant, ou un mari, ou une femme, ou le pasteur d’une église, ou une congrégation, ou un comité, ou quoi que ce soit ; tout le monde veut une certaine sorte de contrôle. Mais le contrôle n’est pas ce dont il s’agit. Et le Seigneur l’a démontré d’une façon tellement remarquable. 

Ils ont pris Sa vie. Et Il dit : « Aucun homme ne prend Ma vie, Je La donne de Mon propre accord, Je La donne de Ma propre volonté.  Personne ne Me prend Ma vie sans Mon accord. » C’est ce qu’Il a dit ; c’est ce qu’Il a dit, essentiellement. Donc, Il les a laissés prendre Sa vie.  Ils L’ont tué. Ils firent usage de la force. C’est la seule chose qu’ils connaissent pour gagner. 

Prenez les gens dans le monde, tous les gauchistes, Pelosi, et Schumer, et tant d’autres, Schiff, Comey, les Clinton, les Obama, tout ce qu’ils connaissent, c’est la force.  Tout ce qu’ils connaissent, ce sont les ténèbres ; tout ce qu’ils connaissent, c’est le mal.  À cette fin ils ont été appelés. Ils font leur boulot. Les médias traditionnels : un ramassis de mensonges ; ce sont tous des menteurs.  Des tonnes d’argent derrière eux, des gens très riches. Bloomberg, très riche ; il va faire usage du pouvoir pour gagner sa course à la direction du parti démocratique, projetant d’être le Président des États-Unis. Il y a des rumeurs qui disent qu’il va dépenser un milliard ou deux pour gagner l’élection. Comment est-ce que ça marche ? C’est le pouvoir, ce n’est pas le droit. 

Donald Trump, le Président Trump, d’un autre côté, il réintroduit la prière dans les écoles.  Il donne la liberté de religion, qui est ce que la Constitution représentait ; mais des personnes malveillantes et mauvaises qui ne voulaient pas entendre la Vérité l’ont fait enlever. Juste quelques membres de la société, du gouvernement et de la société américains, le secteur judiciaire de la société, ont déterminé le cours de la nation, contre la Constitution. C’est tellement outrageant, tellement odieux, tellement étonnant.  C’est ainsi que ça a été. Ils ont utilisé le pouvoir, parce qu’ils n’étaient pas justes, ils étaient du mauvais côté. 

Quiconque marche dans La Vérité, qui connaît La Vérité, est libre. Ils n’ont aucune raison, aucun désir, de contrôler qui que ce soit ; ils n’ont pas le désir de faire cela. Ils sont libres dans La Vérité ; ils sont en sécurité dans La Vérité. Ils se tiennent sur Le Rocher, Le Seigneur Jésus-Christ ; ils se tiennent sur ce Rocher. Je vous le dis, c’est un merveilleux, merveilleux endroit où se trouver.

Donc, ils ont tué le Seigneur Jésus-Christ parce qu’Il disait La Vérité. Au même moment, alors qu’ils Lui prenaient Sa vie parce qu’ils Le haïssaient, Il sacrifiait Sa vie pour eux parce qu’Il les aimait. « Père, pardonne-leurs, parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font. » C’était il y a 2000 ans. 

J’ose dire que c’est Le Jour du Seigneur maintenant. Je vous le déclare. Et ce que j’ose dire, c’est que maintenant, Il ne va pas sacrifier Sa vie.  Il va Se lever et mettre les méchants à leurs places. Il est venu comme un agneau, abattu, comme un sacrifice pour les péchés du monde ; et maintenant, Il vient comme un lion.  Vous n’allez pas vous amuser avec le lion maintenant comme vous l’avez fait avec l’agneau. C’est une différente histoire. Un nouveau chapitre. Un nouveau livre. Un nouveau monde.

Il est là, en ce que les gens appellent « La Vengeance du Seigneur » dans les Écritures,  « la Colère de Dieu ».  Ils parlent de la venue du Seigneur et ils disent : « Oh, n’est-ce pas merveilleux, Jésus va bientôt venir… Jésus va bientôt venir. » Et bien, je vous le dis, les gars, Il est là, Il est là ; et je le déclare. Je vous le dis, La Vérité Se lève maintenant, elle est maintenant dévoilée pour contrer le pouvoir. Le Droit est le pouvoir ; le Droit est le pouvoir, aux yeux de Dieu. 

Le pouvoir a tout faux, et Dieu nous fait passer à travers tout cela ; Il est Souverain sur tout cela. Il va causer ces forces des ténèbres, Il les a faites se lever, se battre contre la droite, et maintenant, Il va fortifier les gens de la droite.  Il le FAIT, comme par exemple vous le voyez avec le Président Trump, comme vous le voyez avec le Premier Ministre Benjamin Netanyahou, tout comme vous l’avez vu avec Ben Gourion, le premier Premier Ministre d’Israël.  Il se leva.  Tout le monde disait : « Tais-toi, Ben ! D’accord ? David Ben Gourion, tais-toi, d’accord ? Ne dis rien, tu vas provoquer l’ennemi, et on a un vrai problème. » Ils savaient qu’ils devaient se lever et se battre. 

Nous avons regardé « L’heure la plus sombre » sur Netflix.  Où Winston Churchill a dû arrêter d’écouter les détracteurs et des gens comme Chamberlain, des conciliateurs, des comprometteurs, des lâches – oui des lâches – au nom de : « Oh, vous savez, nous sommes des artisans de paix, nous voulons tout faire de façon juste. » Et Winston Churchill savait très bien qu’on ne pouvait pas traiter avec un monstre, qu’on ne pouvait pas raisonner avec un chien enragé, l’on ne pouvait pas le faire. 

Et du côté du pouvoir, c’est cela, ce sont des chiens enragés. Les chiens ne font-ils pas usage de la force ? Quoi d’autre utilisent-ils, pour combattre, pour contrer ?  C’est ce qu’ils font. Et ce sont les méchants qui font cela.  Antifa… Regardez les Antifa.  Ils se masquent, ils s’habillent de noir, ils se déguisent.  Et ils prennent une clé à vélo pour frapper quelqu’un à la tête, et il se trouve que c’est un professeur qui fait cela, en se déguisant.  Et ils ont découvert qui il était. Tous ces gens, ce sont des gens méchants.  Des gens mauvais, mauvais, mauvais.  Le Président Trump a dit cela à de nombreuses reprises.

Oui, ce sont des gens très mauvais, des gens qui sont des lâches ; ils usent de la force parce qu’ils veulent vous imposer leur volonté, parce qu’ils pensent que c’est la seule façon de le faire, que c’est par la force.  Ils pensent que la force est le chemin à suivre. Et ils vont découvrir, tout le monde va découvrir que la force ne fonctionne pas. Hitler n’est pas arrivé à ses fins. Il est mort dans un bunker.  C’est ainsi. 

Tous ceux qui utilisent la force finissent par avoir la force utilisée contre eux, décuplée. Prenez Hitler, qui pilonnait Londres, en Angleterre, la bombardant jusqu’à la ruine, n’est-ce pas ? Et les Anglais n’allaient pas capituler ; ils n’allaient pas abandonner.  Ils se sont battus, et ils ont continué à se battre, en désespoir de cause ; ils se battaient pour leurs vies. Et Winston Churchill les a guidés à travers cela.  Il savait que c’était sa tâche ; et il était un homme très compétent que Dieu avait établi pour faire cela.  

Vers la fin de la guerre, l’Allemagne a été bombardée, ils furent écrasés, tout était détruit ; l’Allemagne a été divisée en deux. L’Allemagne était puissante ; sous Hitler et les nazis, elle était puissante, c’était comme une force que rien ne pouvait arrêter. Et Winston Churchill a dû faire face à ça, en dépit de leur manque d’armes, de leur manque de puissance.  Mais il savait ce qui était juste, et il savait que la justice allait gagner.  Il savait cela.  Et la justice a gagné.  Et vous allez voir la force se lever et causer beaucoup de problèmes. Les doctrines athée et socialiste dans les écoles durant le dernier demi-siècle ou plus, elles ont prévalu, elles ont poussé le peuple américain – et ici au Canada, c’est la même chose – elles ont poussé les Américains du Nord à croire que le socialisme est la voie à suivre. Ça n’est pas le cas. Ça n’est pas le cas. Le socialisme est la contrefaçon par l’homme du Royaume de Dieu. 

La chose qui m’inquiète, et je n’ai pas à m’inquiéter, mais je peux vous dire que ce que je vois, c’est que tandis que le Président Trump peut rendre l’économie tellement meilleure, il peut tant améliorer les choses pour les gens, de façons diverses ; ils peuvent avoir des emplois, ils peuvent vivre des vies plus confortables. Mais il y a une chose que le Président Trump ne peut pas faire, et c’est changer le cœur des hommes. Et les cœurs des hommes doivent être changés. 

Et je vois l’Amérique divisée en deux : le bien et le mal, le vrai et le faux, conservateur et démocrate, ou républicain et démocrate.  Et cependant, la division ne suit pas les lignes politiques ou sociales.  On ne peut pas vraiment voir où la ligne se trouve, vous ne pouvez pas voir la ligne, disons, entre hétérosexuels et homosexuels, ou entre les démocrates et les républicains, ou les conservateurs ici au Canada, et les libéraux ;  la ligne, vous ne savez simplement pas où cette ligne va aller. Dieu œuvre de manière mystérieuse, Il œuvre de manière étonnante, et nous verrons où les choses vont tomber. Mais nous allons voir le Droit venir au premier plan et se lever et dire : « Force, tu en as terminé. Tu es finie, tu es finie. »

Et j’aime être là, et de pouvoir dire cela.  J’apprécie tellement que le Seigneur m’ait donné ce privilège – et à d’autres avec moi – ce privilège, de savoir que la justice gagne, tout le temps ; et que les ténèbres ne peuvent pas gagner. Si j’éteignais ces lumières maintenant, n’est-ce pas, l’obscurité prendrait le dessus. Alors, qu’est-ce que vous faites ?  Vous devez allumer la lumière si vous ne voulez pas l’obscurité. Mais que va faire l’obscurité ? Pouvez-vous allumer l’obscurité et éteindre les lumières ? Ça n’arrive pas. 

Et les athées, ils disent : « Il n’y a pas de Dieu. » Il est dit dans les Écritures : « L’insensé a dit qu’il n’y a pas de Dieu. » Il est la Lumière, Il est la Lumière de tous les hommes.  C’est ce qui est dit dans le premier chapitre de l’Évangile de Jean. Lui Seul est la Solution à tous les problèmes. Lui Seul est la Réponse à toutes les questions. Lui Seul ; personne et rien d’autre, parce qu’Il a tout créé, et par Lui, les Écritures disent, toutes choses subsistent. Toutes choses. Toutes choses.

Et le Seigneur va régler toute cette affaire à la fin.  Et Il est là pour le faire. Nous avons traversé les âges, nous avons traversé les empires, n’est-ce pas ? Nous avons eu les démocraties, nous avons eu l’Islam, avançant pour conquérir le monde entier. Nous avons eu l’église catholique qui a essayé de prendre le monde entier. Nous avons eu les athées, les globalistes ; nous avons eu les nazis. Nous avons eu divers groupes d’églises qui ont eu leurs désirs secrets de contraindre l’humanité à croire comme ils croient. Et ils ont tous perdu, et ils vont tous perdre, quiconque ne semble pas avoir déjà perdu va perdre.

Notre espoir est dans le Seigneur Jésus-Christ. Nous pouvons relever nos têtes, le Seigneur dit. Lorsque ces choses arrivent, lorsque toute cette tourmente arrive, les guerres, et les famines, et les tremblements de terre … Il dit : « Redressez-vous et relevez la tête, regardez vers les Cieux, parce que votre délivrance est proche. »  Ces temps de tourmente sont le signe que les choses arrivent à un point critique, et c’est le Droit, c’est la Lumière, c’est la Bonté, c’est la Vérité qui finit par l’emporter. C’est comme lorsque le soleil se lève ; lorsque le soleil se lève, il n’y a rien pour l’arrêter. C’est comme ça que ça marche.  Donc je suis si reconnaissant d’être dans cette position où je sais Qui va gagner. 

Vous voyez les Antifa faire tant de mauvaises choses, les socialistes, les athées… la force, la force, la force ; la force, la force, et des mensonges, la tromperie.  Bernie Sander, c’est un méchant vieux salaud. Waouh, il est horrible.  Hillary Clinton, elle est horrible. Nancy Pelosi, elle est horrible. Schumer, il est horrible ; Schiff, horrible. Nadler, horrible, Comey… Ils ont tous menti, ils sont tous une bande de menteurs.  C’est la seule façon qu’ils pensent pouvoir gagner ou obtenir ce qu’ils veulent. Parce qu’ils haïssent La Vérité ; ils haïssent La Lumière. Et Trump est en train de les détruire, il est en train de nettoyer le marécage.  Oh là là, ça a été un travail énorme. Le mal a tellement été ancré dans le gouvernement public américain.

Il y a eu une guerre civile américaine, et ce fut l’une des pires guerres jamais vues.  Je suis sûr que c’était la pire guerre dont l’Amérique elle-même n’ait jamais fait l’expérience, pire que la Deuxième Guerre Mondiale, et la Première Guerre Mondiale, et la guerre de Corée, et la guerre du Vietnam. C’était horrible ; frère contre frère, le nord contre le sud.  Et maintenant, je dois dire, parce que le Président Trump ne peut pas changer les cœurs, il y a beaucoup de cœurs qui ne vont rien faire d’autre que le mal. Vous n’allez pas pouvoir les apaiser ; vous n’allez pas pouvoir vivre avec eux. 

Tellement souvent, j’entends que « Untel devrait être expulsé du Congrès », ou « untel devrait être déchu », « renvoyez-les dans les pays d’où ils viennent », et cetera, et cetera.  Je dis qu’il y a des traîtres, de grands traîtres parmi nous.  Et il n’y a qu’une seule façon de traiter les traîtres, et c’est la façon dont ils étaient traités par le passé. Ils savaient ce qu’ils devaient faire ; vous ne les épargnez pas, vous ne les épargnez simplement pas. 

Donc, ils commencent.  Le pouvoir commence, il essaye de l’imposer, il pense que le pouvoir va triompher.  Le Droit arrive et dit : « Voici comment les choses sont. Nous disons la Vérité, et la Vérité déterminera le cours des évènements.   Ce ne seront pas l’erreur ou les mensonges qui vont déterminer le cours des choses. » Pour un temps, la noirceur a le dessus, et le Seigneur fait cela pour montrer que, même si elle a le dessus, bien qu’elle ait le pouvoir, le Droit viendra et détruira tout mal. Il va l’effacer. Le Seigneur sait ce qu’Il fait, et tout est parfaitement ordonné ; Il a le plein contrôle.  C’est un merveilleux endroit où se trouver.

J’ai fait mention des Écritures qui disent : « Le fou dit dans son cœur: ‘Il n’y a pas de Dieu !’ » Vous savez pourquoi on le traite de fou, l’homme qui dit qu’il n’y a pas de Dieu ? Vous savez pourquoi on le traite de fou ? C’est parce qu’il sait très bien, il sait très bien qu’il y a un Dieu. Et il est assez stupide pour le dénier. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un d’aussi stupide qu’un athée. 

Ils me disent : « Prouvez qu’il y a un Dieu, prouvez-moi qu’il y a un Dieu. »  La création toute entière crie la preuve de Dieu.  Celui qui me dit : « Prouvez qu’il y a un Dieu », il en est la preuve. Où a-t-il obtenu toutes les choses qu’il a ? La capacité, les sens, la vue, que nous ne pouvons même pas égaler avec un appareil photo ?  Et ils disent que ça vient d’où ? Une explosion de gaz ?  Un évènement accidentel ? Il y a des milliards d’années ? Ils prennent une grande marge de temps et ils croient que cela va intimider ceux qui ont une quelconque compréhension ; que ça va peut-être les persuader de croire qu’il n’y a pas de Dieu. Qu’il y a une raison valable pour présenter l’argument en faveur de l’athéisme et de l’évolution. 

Totalement ridicule. Regardez autour de vous, tout ce que l’homme a fabriqué ; regardez toutes les choses autour de vous, que ce soit des maisons ou des voitures ou des instruments de musique ou des appareils photos, ou quoi que ce soit.  Elles ont toutes requis une intelligence, chacune d’entre elles. 

Est-ce que cette intelligence est sortie de gaz ?  Est-ce que c’est ça qui est arrivé ?  N’est-ce pas stupide ? N’est-ce pas stupide ?  Les animaux, les oiseaux, les êtres humains ! Ils ont deux yeux. Pas un.  Pas trois. Ceux qui croient en la Trinité, ils croient qu’il y a trois personnes en un Dieu. C’est de la connerie. J’utiliserai ce mot. Et ils diront : « Oh, ce n’est pas un chrétien, il n’emploierait pas un tel mot. » Non, il l’emploierait. Je suis un chrétien et je représente le Seigneur Jésus-Christ et j’emploie ce mot-là pour tous ces baratineurs. 

Ils ne savent pas de quoi ils parlent. Ce n’est qu’une bande de fous damnés. Damnés, oui ! Celui qui ne croit pas est damné. C’est ce que la Bible dit. Et ils sont damnés. Ils vivent dans leurs ténèbres. Ils vivent dans leurs ténèbres. Et ce sont des fous parce qu’ils savent très bien qu’il y a un Dieu. Mais ils méprisent la pensée qu’il y ait un Dieu, parce que s’il y a un Dieu, et bien ? Peut-être qu’ils ont certaines responsabilités à assumer ? Peut-être qu’ils doivent rendre des comptes à quelqu’un ? Ils n’aiment pas ça. Ils ne le savent peut-être pas de façon consciente, mais ils le savent, dans leur nature, c’est inné. C’est de ça qu’il s’agit. 

Et je vais vous dire, dans les âges à venir – tout le monde ne va pas être sauvé dans cette vie-ci – mais je vous dis que, en fin de compte, dans les mondes à venir, ce domaine, cette dimension de notre existence (et je ne parle pas de réincarnation, ce n’est pas ce dont je parle), mais cette dimension-ci, cette vie-ci est seulement une fenêtre, une étape, dans le processus par lequel Dieu crée l’homme à Sa Propre Image. Quand Il aura fini, Il réconciliera tous les hommes à Lui-même ; Il aura réconcilié tous les hommes à Lui-même, les aura façonnés à Son Image. Et puis on part de là. Je ne sais pas où, mais à partir de là nous irons vers des existences très constructives, très dynamiques, très merveilleuses. C’est excitant. 

Et nous passons par la guerre, nous passons par les bains de sang, nous passons par tout cela. Et le Seigneur nous fait passer par ce mal pour nous y faire arriver.  Il a mis les enfants d’Israël en Égypte, et l’Égypte a utilisé la force, a utilisé le pouvoir à leur encontre.  Qu’est-ce que cela a accompli ? Cela leur a fait du bien, ça les a construits en une nation. Le clan de Jacob fut emmené en Égypte et là, Dieu a dit : « Je vais faire de toi une grande nation », et c’est ce qui est arrivé endéans 400 ans. Ils en sont sortis comme une grande nation. 

Et que leur a fait faire le Seigneur, juste après leur sortie d’Égypte ? Il les a faits s’armer, n’est-ce pas ? Il les a armés pour la bataille.  Et c’est pourquoi le mal vient à nous, c’est pourquoi le mal est venu à nous sous tant d’aspects. Parce que nous devons être fortifiés, nous devons être conditionnés, nous devons être maturés, développés pour nous dresser et combattre le mal. C’est pour cela que les justes sont là, c’est pour cela que les fils de la Lumière sont là ; ils sont là pour combattre le mal.  Et ils ont besoin d’entraînement, ils ont besoin d’un camp d’entraînement. 

C’est pour cela que nous devons souffrir, c’est pour cela que j’ai dû souffrir pendant des décennies. Et maintenant, je suis là pour combattre. Maintenant je suis là pour combattre. Nous sommes en 2020. Maintenant je suis là pour combattre. Et il y a ceux qui sont avec moi maintenant, ici, pour combattre avec moi à mes côtés, contre le mal.  Oh, j’en suis tellement reconnaissant. Je suis reconnaissant. Les saints ont crié, toute la création a gémi, dans cette vanité à laquelle Dieu les a soumis. Et maintenant, nous arrivons à ce lieu de victoire.  La victoire pour le croyant, la victoire pour ceux qui croient en le Seigneur Jésus-Christ. La victoire pour les gens qui ne Le connaissent peut-être pas personnellement, mais ils ont une certaine compréhension de ce qui est juste et ce qui est faux, ce qui est bon et ce qui est mauvais, de la lumière et des ténèbres. Et ils vont l’emporter, justice leur sera rendue.  Ce jour, ils l’ont attendu, ils ont prié, ils l’ont voulu, ils l’ont recherché, et il est arrivé. 

C’est le but du mal, et c’est le but du bien.  Nous allons découvrir que le droit est le pouvoir et non que le pouvoir est le droit. Nous saurons cela, au plus profond de nous-mêmes.  Dieu aura établi cette Vérité, la Vérité qu’Il est. Jésus a dit : « Je suis le Chemin, la Vérité, et la Vie. »  Il a dit : « Et vous connaîtrez la Vérité, et la Vérité vous rendra libres, et lorsque le Fils de l’Homme, c’est-à-dire Jésus-Christ, vous libère, vous serez réellement libres. »

Vous n’avez pas d’autre alternative, vous n’avez pas d’autre choix si vous voulez la paix et la victoire, et la sécurité.  Vous n’avez pas d’autre choix que le Seigneur Jésus-Christ.  Il est le seul refuge valide contre le mal. Et c’est pour cela qu’Il nous fait passer par toutes ces choses, afin que nous sachions cela, afin que nous soyons développés, formés, enseignés à savoir cela. Pas seulement dans nos têtes, mais nous SERONS ce savoir, nous ne l’aurons pas uniquement, nous serons ce savoir.  N’est-ce pas merveilleux?

Je ne parle pas d’églises ici, je ne parle pas d’églises. Le Seigneur m’a dit de les abandonner de la même façon que j’abandonnerais mes propres excréments. L’histoire est dans ma Théo-autobiographie sur le site ThePathofTruth.com ; vous devriez la lire, tout est là, j’ai été très franc avec le monde entier, avec tout le monde.  Je devais abandonner toute activité religieuse. 

Les gens disent : « Vous êtes religieux, vous êtes religieux. » Non, je ne suis pas religieux.  Juste parce que je crois en le Seigneur Jésus-Christ, est-ce que ça veut dire que je suis religieux ? Non, non. Juste parce que je crois en la Bible, est-ce que ça veut dire que je suis religieux ? Ça dépend de votre définition, mais en essence, il ne s’agit pas de religion au sens de formalité, et d’aller à l’église, et de cérémonies et d’un rituel, et ce genre de choses.  Il ne s’agit pas de cela du tout.  Il s’agit de la Vie, Jésus-Christ n’est pas venu pour nous donner la religion, Il est venu pour nous donner la Vie ; la Vie, le pouvoir, l’union avec Lui.  C’est pour cela qu’Il est venu. C’est pour cela que je suis là maintenant ; c’est pour cela que je suis là, parlant en Son Nom. Je parle avec Lui, pour Lui, un avec Lui. Tellement reconnaissant d’être identifié à Lui dans un monde sombre et mauvais. 

Et Il fait tout remonter à la surface. Les gauchistes ne sont même plus apologétiques à propos de leurs mauvaises actions et leurs mensonges…  Ils pensent qu’ils vont gagner maintenant, ils pensent qu’ils sont plutôt en bonne voie.  Et puis Donald Trump arrive, d’autres choses arrivent, d’autres personnes d’intégrité arrivent. Le Seigneur établit des gens à tous les niveaux. Et je vais parler de certains de ces gens ; beaucoup d’entre eux ne sont pas des croyants, mais ils voient la lumière de tellement de choses. C’est merveilleux ; c’est vraiment merveilleux.  Mais Jésus-Christ est La Lumière Ultime. Il est La Place Ultime, et La Cause, ou La Raison, de notre existence.  Il est Le Victorieux. Il est Seigneur. Jésus-Christ est Seigneur. Béni soit le Seigneur !  Béni soit le Seigneur ! Louanges au Seigneur ! Merci, Seigneur Jésus, pour ces paroles. Amen.  

Subscribe
Notify of
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Provide your email if you would like to receive periodic correspondence from us.



0
You can leave a comment herex
()
x