Print Friendly, PDF & Email

Épisode 3: Ce qui fut et ce qui est maintenant

Video Source

Transcription

Il y a eu beaucoup de gens qui sont allés et venus dans nos vies. Des gens qui professaient croire, des gens qui ONT cru pendant un temps, et puis sont tombés ; des gens qui sont partis dans l’amertume, m’accusant de toutes sortes de choses. 

Et, si vous voulez entendre la Vérité, vous l’entendrez. Vous saurez qui est en faute, vous saurez qui a fait quoi. Je ne cache rien. J’ai tout étalé. J’ai étalé toutes mes offenses, mes péchés, mes faiblesses, mes échecs, mes insuffisances. J’ai étalé tout cela dans l’Autobiographie, la Théo-autobiographie, Ce que le Seigneur a fait pour moi ; j’y ai tout étalé. 

Mais récemment, durant les quelques dernières années, nous avons eu des changements merveilleux, des changements magnifiques. J’ai eu des disciples avec moi qui ne voulaient pas suivre, ils ne le voulaient vraiment pas.  Ils professaient la foi.  Et à de nombreuses reprises, j’ai proposé que nous nous séparions… « Non, non, non. Non, Victor, nous croyons. » Et ils n’ont jamais cru. Ils n’ont jamais cru.

Une de mes chansons dit, … et je crois que c’est L’œuvre de Dieu que j’ai écrit en 1987. Il y a là une phrase qui dit : « Ils feront et diront ce qui est juste parce qu’ils le veulent. »  J’ai écrit cela en ’87, et c’est seulement 20 ans plus tard, il y a un peu moins de 20 ans, que ces mots ont été accomplis.  Parce que tout ce temps-là, je n’avais pas vraiment avec moi des gens qui voulaient réellement faire ce qui était juste, et croire au Seigneur Jésus-Christ.  Ils étaient faux. Les gens qui dirigeaient Harvest Haven Farm, ils étaient faux, ils étaient faux… et cependant, je me sentais impuissant, je sentais juste qu’il n’y avait rien que je puisse y faire. Ils faisaient des choses, toutes sortes de choses que, je dois bien confesser, je haïssais, mais il n’y avait rien que je puisse faire. 

Et alors, des gens vinrent, qui ont commencé à changer les choses. Et ils vinrent comme s’ils étaient … des perdants. Et qui aurait pu s’attendre, qui aurait pu savoir qu’ils finiraient par être l’ « homme capable » pour enlever le mal qui était là ? 

Je ne mentionnerai pas de noms maintenant.  Je préfèrerais que ces gens s’identifient à moi que de les utiliser eux, et leurs noms pour … pour quoi ?  Me promouvoir ? Ça ne m’intéresse pas de faire cela. S’ils veulent s’identifier à moi, qu’ils le fassent.  Je suis reconnaissant pour eux, cependant, très reconnaissant. Et ils savent qui ils sont. Et ils font des choses merveilleuses. 

Et mon fils fait des choses merveilleuses. Il a développé une profession et une entreprise qui nous aide. Je ne lui demande pas de s’identifier à moi ; je ne demande à personne de s’identifier à moi. Je ne demande pas à ma propre femme de s’identifier à moi. Ça … ce n’est pas un problème.  Je veux juste faire ce que j’ai à faire. 

Et si vous êtes avec moi, si vous vous identifiez à moi, c’est bien, et si non, c’est bien aussi. Ce n’est pas si bien – pas si bien pour les gens qui ratent ce que Dieu a pour eux, mais c’est leur affaire. Je ne suis pas là pour forcer. Je ne suis pas là pour contraindre.  Je suis juste là pour dire la Vérité.  Et je sais de quoi je parle. 

Alors maintenant, nous avons des amis merveilleux, qui s’occupent de toutes sortes de choses pour nous. Je suis tellement reconnaissant, tellement reconnaissant. Et je ne distribue pas de menaces, comme cela pourrait sembler à certains ; certaines personnes sont offensées, et certains pensent : « Oui, ce sont des menaces. »  Mais ce n’en sont pas. C’est juste un fait, c’est juste un fait. Si vous faites ce qui est juste, vous serez béni. Si vous faites le mal, vous serez maudit. C’est tout.

Et peu importe ce que vous fassiez, ne vous opposez pas à Donald Trump ; ne le faites pas, quoi que vous fassiez, ne vous opposez pas … Il pourrait changer ; je le sais, je le réalise.  Les gens peuvent changer, ils peuvent changer en un clin d’œil ; ils l’ont fait dans ma vie.  Et donc, s’ils peuvent faire ça, je suis sûr que Donald Trump peut faire de même, tout comme Netanyahu, tout comme beaucoup d’autres. 

Mais il y a un grand nombre de gens que j’apprécie vraiment dans le monde, et j’allais en citer quelques-uns aujourd’hui ; je n’y suis pas arrivé. 

Nous venons juste d’écouter Caroline Glick, par exemple.  Une femme merveilleuse, une femme qui est juste précieusement sage. Et je pourrais parler de tellement d’autres choses.  Ce sont les gens vers qui vous tourner, pour obtenir des conseils. Pas en toutes choses, pas en toutes choses.

Et je ne m’attends pas à ce que quiconque je recommande me soutienne, ou dise la même chose à mon propos, ou me rende la pareille.  Je ne m’attends pas à cela du tout ; en fait, je pense … je m’attends vraiment à ce que, bien que je parle positivement de certaines personnes, elles vont continuer dans leur cynisme et leur opposition à mon égard, à cause de ce que je déclare être, de ce que je dis. 

Et ce n’est pas un problème pour moi. Je donnerai du crédit là où il est dû ; et s’ils ne peuvent pas accepter cela, ou m’accepter, ou accepter ce à quoi je veux en venir, je sais que seul Dieu peut le leur donner. Je ne leur demande rien. Donc, pour l’instant, c’est tout.

Leave a Reply

You have to agree to the comment policy.