Print Friendly, PDF & Email

La bouche menteuse de l’islam

EnglishFrench

Ali nous a écrit plusieurs mois après notre dernière correspondance. Tout vestige du masque de modération et d’amabilité avait maintenant disparu et il révéla ouvertement le véritable visage de l’islam hypocrite et haineux. Voici quelques extraits de sa lettre la plus récente (en bleu) ainsi que des affirmations antérieures (en rouge) qui aident à mettre les contradictions de ses paroles en évidence :

« Voilà l’odeur de la haine dans vos cœurs contre Mohammed et contre n’importe qui veut dire la vérité. Il n’est pas étrange de votre part. Vous êtes ceux qui condamnent toutes les sources saines. »

Et quelles sont au juste les « sources saines » que nous condamnons ? Le Coran de Mohammed bien entendu, dont Ali a dit en ce qui concerne son conflit avec la Bible :

« Pour revenir à la version originale de la Bible, il faut voir dans le Coran. Toute contradiction entre les deux Livres veut dire qu’il y a une modification dans les textes bibliques. »

Alors qu’Ali condamne la Bible comme étant non fiable, il nous condamne parce que nous faisons remarquer que le Coran a de sérieuses et irréparables divergences avec la Bible, sur laquelle le Coran prétend se fonder. Non seulement Ali se condamne hypocritement en critiquant ce qu’il critique, mais il condamne aussi le livre « sacré » de son choix. Comment le Coran peut-il être vrai s’il est fondé sur les prophètes dont les mots rapportés dans la Bible sont unilatéralement déclarés non fiables par Ali et l’islam ? Sur quoi exactement le Coran est-il fondé s’il n’y a que des mensonges peu fiables dans la Bible ?

Si un homme se présente en Russie et prétend être l’ambassadeur des États-Unis, déclarant des choses qui sont contraires à la politique des États-Unis antérieurement bien établie et connue, les Russes sauront de façon certaine que l’homme est un imposteur. La même chose vaut pour Mohammed et son Coran. Sa déclaration qu’il avait été envoyé par le Dieu de la Bible était manifestement fausse, comme nous le documentons dans nos écrits.

Ali continue dans sa récente lettre :

« Vous avez tué les prophètes Zakaria, Yahya et autres et vous avez essayez même de tuer Jésus et Mohammed. Les Juifs ne représentent que des traîtres des messagers du Dieu et de l’humanité. Vous êtes des personnes inférieures. »

Mais plus loin, il se contredit (emphase ajoutée) :

« Le mythe de « peuple saint » a causé beaucoup de catastrophes sur l’humanité. Il faut considérer les autres, quelque soit leurs origines, comme des humains normaux, et ne sont jamais des inférieurs. »

C’est l’un ou l’autre, mais ça ne peut pas être les deux à la fois – il n’y a pas de personnes inférieures mais les juifs sont inférieurs. Et si les juifs sont toujours des traîtres de Dieu, comment peut-il affirmer ce qui suit dans une de ses lettres précédentes ?

« Je suis musulman et je respecte toutes les religions. »

Comment peut-il respecter ceux qu’il traite de traîtres et d’assassins, si ce n’est qu’il est un menteur. Comme son tournoiement compulsif est désorientant ! Il dit que nous sommes inférieurs, tout en nous accusant d’avoir la même attitude de supériorité à l’égard des autres, ce qui, conclut-il, est mal. Il a appris cela de son maître, que tout le monde devrait servir :

« Je te dis tu peux me qualifier, mais tu ne peux jamais qualifié le maître de l’humanité MOHAMMED (sur lui la Paix et les bénédictions divines). C’est mon maître et votre maître envoyé par le Grand maître de l’univers : notre bon Dieu : ALLAH…. Vous, avec ce comportement (de supériorité aveugle), refusez les chrétiens et les musulmans. Les autres -autre que juifs- selon vous sont des peuples inférieurs et dans votre service…. »

Si une relation avec Dieu n’est possible qu’au travers du Coran et de Mohammed, « Notre relation avec le bon Dieu Créateur des cieux se fait via son parole: le Coran. Le Saint Coran est le secret de la relation entre nous et notre bon Dieu…., » comment alors Ali peut-il nous dire qu’il a du respect pour notre foi, qui est fondée sur Jésus-Christ et confirmée par Ses Saintes Écritures?

Ali a aussi dit précédemment :

« En Islam, on respecte la sensation de foi combinée avec le travail du cerveau. »

Comment peut-il respecter ceux dont il considère qu’ils adhèrent à Satan et font le mal? Manifestement, il ne les respecte pas, mais il dédaigne notre foi et notre usage d’intelligence inspirée pour exprimer la vérité :

« Mr Paul, le CORAN raconte toujours la vérité à propos de Mohammed et aussi à propos des méfaits énormes des Juifs à travers l’histoire.

Je sais bien que vous faites cette guerre contre Mohammed et le saint Coran, car ils font ressortir votre vrai visage à l’humanité, vos méfaits, vos fausses croyances et votre adhésion au Satan. »

Les quelconques paroles d’Ali qui avaient pour but de faire croire à son respect de la Bible et de ceux qui Y croient n’ont jamais eu aucun poids, ce que nous lui avons dit depuis le début. Nous avons rejeté sa trompeuse position de tolérance et d’acceptation de messagers de Dieu autres que le faux qu’il suit. Il avait dit :

« On respecte toutes les opinions. Et on cherche la sagesse où elle existe et on est indifférent envers sa source. Mais, la croyance au bon Dieu (et à ses Livres, ces messagers) est notre devoir (nous tous sur cette terre) envers Lui. »

Maintenant, il s’exprime clairement, sans faux-fuyants :

« Rien n’est vrai pour moi sauf ce qui est dictée dans les versets coranique. »

C’en est fini des platitudes bidon de tolérance et d’acceptation d’avant :

« Il faut que nous croyions à tous les prophètes et à leurs messages. »

« Oui, Mohammed est en accord avec Jésus. Nous disons que tous les prophètes sont issus d’un seul Dieu…. »

Voici le fondement de toutes ces positions variables à la langue commodément fourchue, résumé par ses propres mots :

« Mais, j’expose la Vérité dans mes yeux. Je respecte toutes les opinions et je maintiens fort mon droit de répondre. »

La Vérité comme il la voit. Certaines opinions sont plus égales. Oui, il respecte toutes les opinions si elles vont dans le même sens que la sienne qui est fondée sur les paroles d’un meurtrier, voleur et adultère impénitent. Parce que nous avons signalé ces choses concernant Mohammed (non pas une opinion mais des faits), Ali dit ceci maintenant :

« Votre vrai visage est totalement le contraire. Nos les musulmans sommes vaccinés contre ces mensonges; bien sûr à l’aide du Coran et de notre expérience avec vous. »

Sa vaccination est contre la Vérité alors qu’il exprime le sentiment sans ambiguïté de quelqu’un qui suit Mohammed, démentant le masque d’amabilité qu’il utilisa tout d’abord pour essayer de faire accepter sa fausse religion et ses vils buts :

« Le musulman est amical avec tout le monde, avec les autres hommes et aussi avec la nature dans sa totalité. »

Son inimitié, qu’elle soit cachée ou non, contredit aussi son précédent conseil :

« On ne doit pas être influencé par une haine héritée d’une époque à une autre qui peut … guidé au perte. »

Et il se livre à cette influence de haine, pas juste un peu, mais de tout cœur :

« Les Israéliens de l’État sont des tueurs et assassins qui veulent arracher la terre et les biens des autres. Voilà par définition de l’Etat d’Israël. »

Comment se peut-il qu’Ali ait dit ce qui suit, sans aucune honte de dire de flagrants mensonges ?

« Vous pouvez remarquer le respect et la paix permanents avec eux [les Juifs et autres non-Musulmans]. »

« Le seul mot à ajouter ici, je te considère jamais comme ennemi. Jusqu’au moment tu es un ami malgé ces différences. »

Avec des amis comme ceci, qui a besoin d’ennemis ?

Ali avait aussi dit ceci :

« Donc, vous avez la liberté et le choix de votre religion. En tant que musulman, on respecte votre opinion et vos choix. Aucun ne vous oblige à suivre notre religion. »

Oui, et si nous croyons ça, nous sommes prêts à croire n’importe quoi. Comme les mensonges deviennent flagrants lorsque la lumière brille sur les menteurs ! Cependant, il y a une chose qu’il a dite qui est vraie :

« Mais la Vérité ne change pas et reste éternelle sans modification malgré tout. »

Et ainsi est-Il : « Car moi, l’Éternel, je ne change pas ; c’est pourquoi vous, fils de Jacob, vous n’êtes pas consumés. » (Malachie 3, 6.) Merci à Dieu pour la révélation de la Vérité qu’Il nous a faite, pour le bien de tous.

Paul Cohen

Cliquez ICI pour lire notre correspondance avec Ali.

Cliquez ICI pour lire les objections d’Ali à « La réponse à l’islam », et les réponses de Paul à ces objections.

Retour à la liste des articles disponibles en français.

Facebook Comments